Partagez | .
 

 Pardonne-moi : c'est lui que j'aime ೧ Dawn & Jules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 22
AVATAR : Hannah Murray
CRÉDIT : @Lollipop
PSEUDO : jessica11021

AGE : 24 ans
SITUATION : En couple
PROFESSION : Étudiante en littérature
Voir le profil de l'utilisateur +
MessageSujet: Pardonne-moi : c'est lui que j'aime ೧ Dawn & Jules   Mar 11 Fév - 17:02


Pardonne-moi : c'est lui que j'aime


(Sophie Létourneau) ▽Tu garderais toujours l'illusion qu'il ne sert à rien de vivre si l'on ne rêve pas sa vie.
Je me redresse, le cœur battant, la vision floue. J'actionne la chasse d'eau du peu de force qu'il me reste et regarde le contenu tourbillonner jusqu'à disparaître, appuyée sur mes coudes. Ma mère m'avait prévenu, m'avait mise en garde, m'avait énuméré toutes les conséquences, tous les accidents possibles et inimaginables. Lorsque je ferme les yeux, écœurée par mon inadvertance, mon manque de précautions, je me souviens de son visage vide, des cernes qui ornent ce masque, reflet de la femme que j'ai toujours connu.  Je me souviens du dégoût qui m'a emplit lorsque je l'ai vu pour la dernière fois, deux jours plus tôt. J'ai regretté et je regrette encore de l'avoir contacté après ces cinq années de silences et de doutes. Ma vie est plus agréable sans elle.

Une main devant la bouche, je m'appuie contre le siège des toilettes et je me hisse debout. Ma tête tourne...tourne. Les bras ballants, les mains occupées à retenir le minimum d'aliments qu'il me reste, je m'effondre sur le fauteuil le plus près de la salle de bain et j'attends.  J'attends que mes hauts le cœur s'évaporent, que mon corps m'appartienne complètement, que ma vie récupère la routine réconfortante dans laquelle je me berçais d'illusions.

Les minutes s'égrènent sur l'horloge au-dessus de la cheminé. La pluie martèle les fenêtres en harmonie avec mon humeur.  Dégoûtée ! Je me sens sale, stupide. J'aimerais me sentir légère, j'aimerais que cette nouvelle en soit une bonne, qu'elle me transporte de joie et me fasse oublier tous mes problèmes. Mais rien n'est simple, surtout pas moi. Les gens n'arrivent jamais à me cerner complètement, je ne me connais pas moi-même. J'ai l'impression d'être une étrangère dans mon propre corps et maintenant, je dois partager celui-ci.

Dans quelques minutes, quelques heures tout au plus, je dois annoncer à l'homme que j'aime -l'homme qui en aime une autre, l'homme pour qui j'ai déjà cessé, oublié de respirer - une nouvelle qui, j'en doute déjà, le poussera définitivement vers cette autre fille. Cette fille qui sait lui sourire mieux que moi, qui est en voie de me remplacer définitivement.

Une main sur mon ventre, je souris comme une idiote. Le miracle de la vie? Je n'y crois pas encore. Mes paupières se ferment, ma main caresse ce ventre qui ne m'appartient plus tout à fait. Je me sens bien, là, assise sur ce fauteuil. Le fauteuil sur lequel j'ai l'habitude de m'installer sur les genoux de Jules pour l'embrasser. Je ne l'ai pas embrassé depuis longtemps.

La porte de notre appartement s'ouvre.

La vérité me bouscule.

(c) AMIANTE


_________________

Moments like this, I can feel your heart beating as clearly as I feel my own, and I know that separation is an illusion.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 50
AVATAR : Andrew Cooper
CRÉDIT : Arsene
PSEUDO : Arsene


AGE : 24 ans
SITUATION : En couple
PROFESSION : Graphiste Publicitaire
TO DO LIST : Prendre un abonnement à la salle de sport (+) Refaire les planches de tendances pour 'Mario le roi des pizzaïolo' (+) Aller traiter d'imbécile celui qui a inventé ce slogan à la noix (+) Essayer d'organiser un truc potable pour nos un an avec Dawn (+) Revoir Fizzy (+) Arrêter de penser à Fizzy (+) Me mettre d'accord sur ce que je veux retrouver avec Fizzy (+) Arrêter d'être contradictoire (+) Prendre des cours de cuisine (+) Racheter des pansements
Voir le profil de l'utilisateur +
MessageSujet: Re: Pardonne-moi : c'est lui que j'aime ೧ Dawn & Jules   Dim 16 Fév - 11:38



every teardrop is a waterfall.




Mon quotidien avait pris des airs de montagne russes. Un jour, j’étais au mieux de ma forme, heureux à l’idée que Fizzy pouvait ressentir quelque chose pour moi. Le lendemain, j’avais le moral dans les chaussettes, mettant toute cette soirée sur le compte de l’alcool et la nostalgie. Mon coeur n’arrivait pas à se décider, était-ce la meilleure ou la pire chose qui aurait pu m’arriver ? Tout ça allait vraiment finir par me rendre malade. Depuis je n’avais pas réussi à trouver le courage de revoir Fizzy ou ne serait-ce que l’appeler. J’avais bien dit qu’il ne fallait pas que ça se reproduise tant que j’étais avec Dawn et je préférais mettre toute mes chances pour y arriver, je lui avais aussi plus ou moins promis un futur ensemble et ce point là me paraissait de plus en plus difficile à tenir à mesure du temps qui passe.


Ayant volontairement raté le bus qui me ramènerait chez moi, je trainais un peu des pieds sur le chemin du retour. L’ambiance n’était forcément pas des plus joviales à l’appartement. Même si je tentais de faire bonne figure pour que Dawn ne se doute pas de ce qui s’était passé, mon humeur carabiné finissait forcément par reprendre le dessus. Il y avait bien quelques moments de réconfort, où j’arrivais à me vider l’esprit en m’abandonnant dans les bras de Dawn mais Fizzy restait constamment là, quelque part dans le fond de ma tête ce qui interrompait souvent nos moments ensemble.


Une fois la porte passée, je tentais de bousculer toutes ces pensées en dehors de ma tête. Comme un automate trop bien réglé, je retire ma veste et dépose ma sacoche contenant mon ordinateur dans l’entrée de l’appartement, s’en suit mes chaussures. J’entre dans le salon et au lieu de trouver Dawn entrain de travailler sur je ne sais quel auteur, elle a l’air ailleurs, un sourire éteint étirant ses lèvres. En quelques pas je la rejoins et me penche sur le fauteuil pour venir déposer un baiser sur sa joue avant de m’asseoir à côté sur le canapé. «  Pas trop dure ta journée ? » N’aimant pas l’idée qu’elle puisse être d’humeur morose ou ne serait ce qu’un peu triste, je lui tend la main, l’invitant à venir pour un câlin : « T’as une petite mine… »


made by pandora.



_________________

We’ll play
hide and seek
to turn this around
And all I want is
the taste that your
lips allow
Revenir en haut Aller en bas
 

Pardonne-moi : c'est lui que j'aime ೧ Dawn & Jules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THUNDER LOVE V 2.0 :: Les logements.-