Partagez | .
 

 (+) JILLIAN - save me from myself

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 41
AVATAR : keira knightley
CRÉDIT : voir avatar
PSEUDO : belzébuth.


AGE : vingt-neuf année de vie.
SITUATION : seule. veuve depuis quelques années. la peine ne s'en va jamais réellement.
PROFESSION : artiste-peintre & professeur d'art.
Voir le profil de l'utilisateur +
MessageSujet: (+) JILLIAN - save me from myself    Mar 11 Mar - 2:51


jillian Cohen
there's a part i can't tell about the dark i know well
✞ ✞ ✞
nom : cohen. nom de famille qui lui vient de son paternel qu'elle n'a jamais rellement revu. il était la cause des maux de sa mère et elle ne lui a jamais réellement pardonner de cette peine qu'il lui avair causé. prénoms : jillian. le choix de sa mère, quelque chose qui sort un peu de lot. date et lieu de naissance : au mois de mars à Gold coast en australie, mais après la séparation de sa famille la demoiselle a déménagé à Melbourne. âge : vingt-neuf ans et à la mort de son fiancé, elle a du apprendre à vivre de nouveau. origines : sa mère était australienne et son père américain statut civil : veuve. enfin, elle n'était pas encore officiellement marié, mais elle a dû faire son deuil. orientation sexuelle : les hommes. études ou profession : artiste-peinte, professeur de peinture et elle possède sa galerie d'art. elle tente de se garder l'esprit occupé. caractère : douce fleur fragile qu'elle a été pendant des années, brisée en entier par cette perte à même de la ravager, de la rendre tellement fébrile face à sa vision de l'amour. perte ayant changé une partie de son être, assombrissant son âme de cette tristesse trop grande pour qu'elle soit apte à la gérer en solitaire. passionnée, absorbée, trop d'implication dans cette relation fusionnelle, dans cet amour passionnel. hors de question de jouer d'infidélité dans cet amour dont elle est incapable de se détacher complètement. les souvenirs hantent son esprit torturé sans arrêt. les souvenirs la pèsent par moment, laissant des cicatrices marqués son être. des cicatrices qui ne manquent pas de refaire surface dans des moments de faiblesse. marquée par cette vie. marquée par ce mal dont elle a fini par émergé avec de l'aide, avec quelqu'un sur qui compter. parfois nostalgique, parfois un peu perdue dans cette réalité qu'elle la sienne. réalité parsemée d'art. réalité parsemée de passion qui l'ont aidé à tenir. comme lui. lui cet ami à qui elle confie ses sentiments, celui qui la connait par coeur. oreille attentive à qui il est facile de se confier, elle n'aime pas parler pour dicter des paroles vides de sens. il est important de penser avant de parler. posée. intelligente. douce. fragile. perle prête à avancer dans cette vie. douce colombe voulant simplement sortir des souvenirs qui resteront à jamais douloureux. avancer simplement. groupe : les macarons. avatar : la splendide keira.


† once upon a time
Elle est amoureuse de l'art depuis toujours, elle joue du piano, c'est quelque chose qui lui fait du bien, qui libère son esprit et ses pensées qui reviennent souvent vers lui ๑ La peinture, les formes, le dessin sont une passion qui l'anime depuis toujours. Ça la possède et c'est une des choses qui la sauvé de cette douleur trop vive hormis Mathias. ๑ Elle a fait des études en art plastique ๑ la musique fait partie intégrante de a vie, elle chante souvent, fredonne, même si elle n'a pas une voix pour cela, mais elle connait ce qui l'entoure, ayant un talent pour le piano ๑ Elle n'a pas l'instinct maternel, c'est quelque chose qui lui fait peur, que quelqu'un soit dépendant d'elle ๑ quand le temps se fait doux, elle aime prendre son chevalet pour se retrouver à l'extérieur, question de peindre, de profiter de la température. la brune n'aime pas être cloitré à l'intérieur ๑ elle ne boit que du thé, elle adore en faire une collection dans sa demeure ๑ elle est fille unique, elle a beaucoup souffert de la séparation de ses parents. c'était brisé cette vision qu'elle avait de l'amour et de la famille ๑ hors de question de parler pour ne rien dire, c'est quelque chose qu'elle déteste ๑ elle a toujours été quelqu'un aimant faire des blagues et s'amuser ๑ la mort de celui qu'elle aimait à causé des dégâts pendant des années. le manque de nourriture et cette dépression dans laquelle elle tombait lentement. sa personnalité c'est lentement changer pour perdre cette joie de vivre qu'elle avait par le passé ๑ elle a toujours cru en l'amour et Ethan était un coup de foudre auquel elle a facilement succombé ๑ elle possède une haine viscérale envers les guerres incéssantes ๑ elle déteste les funérailles ๑ ses nuits étaient souvent tourmentées par cette mort injuste, l'empêchant de dormir, affectant son état physique et mental ๑ son état était instable, lâchant parfois sa colère sur le seul à veiller sur elle et comprendre cette perte trop grande qu'elle endurait ๑ les hommes lui semblait fades pendant tellement d'années, incapables de passer à autre chose ๑ elle est maintenant incapable d'imaginer sa vie sans Matthias et elle est très reconnaissante de tout ce qu'il a fait pour lui. un ami qu'elle ne voudrait jamais perdre. quelqu'un dont elle ne désire pas se passer, prête à être là n'importe quand pour lui. imaginer son ami la quitter pour une femme, pour faire sa vie cause un malaise étrange, lui tord le ventre, mais elle ne comprend par cette réaction.

Que pensez-vous de l'amour ? Jusqu'où seriez-vous prêt à aller ? « L'amour ça rend fou. L’amour, ça transperce l'âme, ça coupe le souffle et fait vivre une panoplie d'émotions. L'amour vous fait monter au ciel pour vivre des sentiments, des moments que vous ne pensiez simplement pas possibles, mais l'amour est à double tranchant. Il peut détruire, vous changer sans que vous ne pussiez y faire quoi que ce soit. Donner ma vie contre la sienne aurait été quelque chose que j'aurais voulu offrir plutôt que de vivre dans ce manque de lui. Ça coupe le souffle. Ça rend fou. Ça détruit.» Que vous évoque votre première histoire d'amour ? « Tellement de choses. Ma vie en entier. Le premier amour. Le coup de foudre qu'on ne pense possible que dans les films. Cet amour à même de vous submerger et de vous faire monter au septième ciel. Cet amour que vous voulez vivre toute votre vie. Cet amour qui se transforme en perte, en deuil. Cet amour qui vous à fait vivre les plus beaux moments et qui vous faire aussi vivre les pires. C'est ce que ça signifie pour moi. Des cicatrices. Un manque difficile à remplacer. Il faut finir par avancer. Se détacher.» Comment imaginez-vous votre avenir amoureux ? « Moins tumultueux. Moins souffrant. Je pense à m'ouvrir à nouveau, non sans peur de ressentir cette souffrance que je ne souhaite à qui que ce soit. Je l'imagine doux et réservé. Il y a des épreuves qui changent votre vision des choses à jamais. Il y a des choses qui vous changent simplement. Mon avenir amoureux ne sera surement pas le même que mon amour passé. Cette peur de m'ouvrir, cette peur de souffrir est bien présente, mais je tente de passer outre. Je laisse une chance à l'amour. S'il se présente, je lui laisserai cette chance d'entrer dans ma vie. » Si vous devriez choisir entre l'amour et l'argent que feriez-vous ? « C'est un choix qui est facile de faire pour moi. L'argent ne vous fait pas vivre les mêmes choses que l'amour. Ce bien-être. Cette sensation d'abandon, de confiance. L'argent ne fait pas la vie, ni l'avenir, ni la succession. L'amour. Le bien-être, la famille, c'est des choses qui prennent une place importante dans ma vie.»

pseudo/prénom ? belzébuth âge : 24 ans pays : Canada tu es ? un scenarii ! comment as tu découvert le forum ? Facebook t'en penses quoi ? c'est beau et coup de coeur. fréquence de connexion ? 3-4 jours sur 7 quelque chose à rajouter ?   

Code:
<taken>keira knigthley</taken> <pseudo>✝️ jillian cohen</pseudo>

_________________



I've been ignoring this big lump in my throat. I shouldn't be crying, tears were for the weaker days. I'm stronger now, or so I say, but something's missing. Whatever it is, it feels like it's laughing at me through the glass of a two-sided mirror. Whatever it is, it's just laughing at me and I just wanna scream. What now? I just can't figure it out. What now? I guess I'll just wait it out.


Dernière édition par Jillian Cohen le Mar 11 Mar - 22:23, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 41
AVATAR : keira knightley
CRÉDIT : voir avatar
PSEUDO : belzébuth.


AGE : vingt-neuf année de vie.
SITUATION : seule. veuve depuis quelques années. la peine ne s'en va jamais réellement.
PROFESSION : artiste-peintre & professeur d'art.
Voir le profil de l'utilisateur +
MessageSujet: Re: (+) JILLIAN - save me from myself    Mar 11 Mar - 2:51


it's my life
les sentiments humain
Sa concentration était à son comble. C'est ce qu'elle faisait depuis toujours. Un talent qu'elle possédait, des aptitudes qu'elle avait depuis son enfance. Une passion qui ne faisait que s'accroître alors qu'elle faisait ses études dans ce domaine, dans l'art. C'est la peinture qu'elle aimait le plus, c'est dans ce domaine qu'elle était plus douée et elle avait envie d'ouvrir une galerie d'art, pour peindre, pour laisser la chance à qui que ce soit de pouvoir se présenter parce qu'elle savait que vivre de cette passion n'était pas aisé. Elle n'avait pas nécessairement envie de vendre les siennes, même si elle aimerait se faire afficher un peu partout, mais elle voulait simplement vivre dans cette folie, de cette passion. Assise dans son cours, elle faisait encore des heures supplémentaires. Elle ne pouvait faire autrement. C'était plus fort qu'elle, cette envie de perfection, cette envie de continuer. Ses écouteurs étaient enfoncés dans ses oreilles, la musique déferlait doucement, que ce soit des mélopées de piano ou une tendance un peu plus rock, cela avait le don d'aider sa concentration. La salle était complètement vide, mais le professeur était encore là, de toute façon les portes étaient ouvertes à des heures bien tardives et elle était souvent la dernière à quitter la salle. Depuis toujours elle avait les encouragements de sa mère. Mère qui avait toujours été là pour elle et père dont elle avait simplement perdu la trace. C'est ce dont elle avait besoin, surtout avec le métier qu'elle voulait faire, surtout dans les études qu'elle était en train de faire. Ses dents s'acharnaient sur sa lèvre du bas alors qu'elle laissait les couleurs s'étaler sur la toile. Quelques taches de peinture traînaient sur sa peau et ses vêtements, mais qu'importe. Cela faisait presque une heure qu'elle travaillait sur le fond de sa toile, sur le ciel, sur cette partie qui n'était pas parfaite à ses yeux et cela la dérangeait. C'est comme si elle ne pouvait pas partir sans être complètement satisfaite. Une vibration se faisait sentir dans le fond de sa poche et elle ne pouvait empêcher un sursaut de la prendre, faisant tomber sa palette de couleur contre le sol, étalant ses couleurs sur le plancher de la salle de classe. C'était surement un signe qu'il fallait qu'elle parte. « -Merde.» Elle se levait rapidement en mettant un pied complètement dans la peinture étalée sur le sol. Elle avait eu peur et du coup, elle était nerveuse et gaffeuse par la même occasion. Il faut croire que ce n'était pas sa journée. Un soupir passait entre ses lèvres alors qu'elle jetait un oeil à son professeur. « -Je crois que c'est l'heure que je parte.» Elle s'actionnait à ramasser ce qu'elle venait de faire et elle allait rentrer chez elle, chez ses parents. Un peu de repos ne lui ferait surement pas de mal.


so let me love you
and i will love you
C'était un vrai coup de foudre et tout semblait se dérouler à la vitesse de la lumière. Le premier ami qu'elle s'était fait dans cette ville. Le seul à même de la faire rire, de la faire sourire après cette sépration qui l'affectait plus qu'elle ne l'aurait voulu. Elle était chez lui. Il était ici pour quelques jours, le temps de son congé, le temps de venir voir celle qu'il aimait. C'était difficile de le voir partir, d'attendre les lettres qu'elle gardait précieusement. Au fond d'elle, elle souhaitait qu'il reste, qu'Ethan cesse de la quitter, de créer ce manque de lui qu'elle n'aimait pas ressentir.

La jeune femme s'était réveillée bien avant la sonnerie de son cadran, parce qu'elle n'avait pas l'habitude de dormir avec lui. Elle aimait l'observer dormir. Ses yeux se tournaient pour se poser sur lui alors qu'il était encore en train de dormir. Ce qu'elle ressentait lui faisait peur. Ca le possédait sans qu'elle ne puisse y faire quoi que ce soit. La jeune femme finit par bouger du lit pour attraper ses vêtements pour les enfiler et filer vers la douche. Elle avait besoin d'une douche pour se remettre les idées en place. La demoiselle n'avait pas envie de le harceler de question, de le faire revenir sur sa décision. Pour elle, l'armée n'était pas une option. Il y avait tellement d'autre chose. Le jet de douche chaud lui faisait un bien fou et elle n'entendit pas la porte s'ouvrir. Elle sursauta fortement quand elle sentit les mains masculines se glisser sur son ventre et le jeune homme se coller à elle. Il était l'homem de sa vie, elle le savait et le temps ne faisait qu'emplifier les sentiments qu'elle ressentait pour lui. Les lèvres dans son cou la faisaient fortement frissonner et elle fermait les yeux. « Tu aurais pu me réveiller.» Elle se mordit la lèvre un peu, laissant les mains de son partenaire passer lentement sur son ventre, caressant ses formes et faisant naître des frissons sur sa peau. « Tu étais adorable en train de dormir et j'aime bien les visites surprises.» Un rire alors qu'il continuait de divaguer sur son corps, laissant ses doigts arpenter la poitrine de la demoiselle. Elle lâcha un soupir et un autre frisson violent prit place contre sa peau. Il lui faisait bien trop d'effet. Il continua de caresser sa poitrine lui arrachant un gémissement doux, heureusement qu'elle s'était réveillée d'avance. Son corps se tendait sous les doigts qui fuyaient contre son ventre pour se retrouver entre ses cuisses, arpentait son intimité avec une tendresse qui la faisait fondre et qui lui faisait un effet monstre. Il se tendait sous elle et elle entendait son rire dans le creux de son cou et elle le laissa la retourner pour la plaquer sur une paroi de la douche. Ses yeux se plongeaient dans les siens alors qu'il la soulevait de terre, elle passait ses jambes autour de lui. C'était intense entre eux et elle en était amoureuse. Le coup de foudre. « Veux-tu m'épouser?» Son souffle lui manqua. Elle savait que c'est ce qu'elle voulait. « oui».


bring me to life
wake me up, wake me up inside
Son regard s'accrocha au petit pot de médication qui trônait sur le coin de sa commode. La dépression était sévère et elle ne voyait pas le bot du tunnel, la porte de sortie. Elle se laissait tomber dans ce monde irréel, perdant le moindre de ses sens, s'isolant dans une bulle dont elle ne voulait simplement plus sortir. Cette mort injuste qu'elle devait vivre, maudissant ce choix qu'il avait fait, un amer goût de rancune qui se faisait sentir au fond de sa gorge. Elle en voulait au monde entier. Elle en voulait aux foutues guerres qu'elle méprisait plus que tout. Impossible de se sortir de ce gouffre sans fond dans lequel elle ne faisait que s'enfoncer. Si seulement elle le voulait. La réalité était trop difficile à affronter. Cette réalité sans lui. Une envie lui coinçait les entrailles, prise au piège dans le peu de sens qui lui restait. Prise au piège dans ce combat qu'elle menait jour après jour. Elle l'avait. Lui. Matthias. Le seul à comprendre cette douleur suffocante. Il était là pour elle, jour après jour, l'aidant à se sortir de cette misère. Misère dont elle avait du mal à se départager. Le brun avait entrepris de vivre avec elle, jetant un oeil sur ses actions, ses réactions, tentant de l'aider du mieux qu'il le pouvait. Lui qu'elle avait secrètement jalousé, tentant de ne pas écouter les rumeurs qui couraient au sujet de son futur fiancé et son ami le plus fidèle. Rumeurs qui la hantaient, qui la rendaient parfois malade pour qu'elle finisse par se résonner. Lui qu'elle avait détesté et aimé pour les conseils qu'il lançait à son frère de coeur. Ceux de retourner vers celle qu'il aimait. Partager dans des sentiments et des peurs qu'elle ne pouvait contrôler. Maintenant, il était le seul en qui elle accordait une confiance, le seul qui pouvait comprendre cette peine. La demoiselle avait parfois l'impression d'empêcher Matthias de vive son propre deuil, trop égocentrique pour tenter de calmer sa peine.

Jillian penait à détacher son regard de ce flacon. Posée dans son lit, complètement détruire, n'ayant pas mangé depuis des jours, des semaines. Son appétit ne se faisait pas sentir. En fait, elle ne ressentait plus rien, plongeant dans cette fausse mort, dans des sensations qu'elle ne ressentait plus vraiment. La lumière éteinte, le silence pensant. Elle était seule. Matthias ne pouvait pas veiller sur elle sans arrêt. Elle devait être confrontée à cette solitude. Solitude qui la rendait complètement folle. Solitude qui l'assourdissait. Il s'était immiscé dans son quotidien. Elle n'avait pas eu la force de l'empêcher d'y entrer. La jeune femme avait rangé cette jalousie, cette rancune du passé, le temps de faire son deuil. Au fond d'elle, elle savait qu'elle avait besoin de lui, de son soutien. Cohen bougea, laissant son corps trop frêle se mouvoir, laissant ses pieds nus se poser contre le bois trop froid de cette chambre vide. Trop de souvenirs dans cet endroit. Trop de souvenirs dans cette demeure. Impossible de penser à autre chose que son aimé. Chaque parcelle de cette maison lui rappelait son sourire, sa présence. Il était pourtant mort. Un pas. Un autre. Son corps était trop maigre. Son apparence était simplement désastreuse. Elle s'approcha de sa commode. Des cachets qui traînaient là. Ceux qui l'aidaient, supposément, dans sa dépression étouffante. L'envie de les avaler en entier était tentante. L'envie de se battre ne se faisait plus ressentir. L'impression qu'elle ne pourrait jamais se sortir de cette situation était bien trop prenante, présente. Ses pensées n'avaient plus rien de positives. La moindre seconde l'entraînait vers le fond de l'eau, lui faisant perdre le souffle, la tuant à petit feu.

Les mains tremblantes, elle entreprit d'ouvrir le pot. Le bruit de la porte la fit sursauter et les cachets vinrent s'écraser contre le sol dans un tintement qui voulait en dire long. Elle ne bougea pas, se contentant de poser son regard contre le sol. La demoiselle savait parfaitement qu'elle n'avait pas le temps de remettre tout dans le pot avant qu'il n'arrive. À chaque fois qu'il rentrait, il venait lui parler, lui faire la morale ou simplement tenter de lui remonter le moral. Il lui faisait parfois perdre son sang-froid. Ça n'avait surement rien de facile de vivre avec elle. Elle et cette humeur changeante. Par moment elle se contentait de pleurer dans ses bras et l'instant d'après de lui balancer des insultes en plein visage. Les pas se firent plus près et la lumière soudaine lui donna un mal de tête instantané. Le regard de Matthias voulait en dire long quand il aperçu la scène. La culpabilité monta en elle. Il fallait qu'elle s'en sorte.


something always brings me back to you
it's never take to long
Trois ans. Trois ans de vie parsemée de son absence. Un périple tellement long. Périple qui lui avait semblé insurmontable. Tirer un trait sur pratiquement quatorze années de vie avec lui. Passer à autre chose. Retirer son alliance avait quelque chose de significatif, mais de libérateur par la même occasion. Ethan n'aurait pas voulu qu'elle passe le reste de sa vie à se morfondre, à pleurer cette foutue mort injuste. Jamais elle ne pourrait oublier les moments qu'elle avait passés avec lui, cet amour à même de la consumer entièrement. La demoiselle était retournée dans sa ville natale, tentant de reprendre sa vie en main, ce qui n'avait rien d'aisé. La brune avait fini par comprendre que rester dans cette demeure n'avait rien de saint pour elle. Il fallait qu'elle reprenne racine autre part. Qu'elle s'ouvre à cette vie qu'elle dénigrait depuis des mois, des années. Il était là pour elle. Matthias. À chaque moment où elle semblait perdre pied. À chaque seconde où elle allait trop loin, laissant ses sentiments prendre le dessus. Il ne l'avait pas lâché et elle lui en était amplement reconnaissante. Les mots ne se mettaient simplement pas sur leur relation, sur cette confiance, sur ce qu'elle ressentait pour lui. Une amitié hors du commun. Une attache qu'elle ne pouvait pas nier. Son regard se posa sur son doigt où trônait encore son alliance. Son ventre se tordait dans tous les sens. Son coeur battait à toute vitesse. Elle ferma les yeux. Dans un soupir, elle retira cet anneau de son doigt. C'était retiré des années de bonheur, des moments de douleur. Une étape qu'elle se devait de franchir. Quatorze ans de vie ne s'oublient pas si facilement. Il y a des cicatrices qui restent à jamais. Elle l'avait lui. Matthias. Celui dont elle ne pouvait plus se détacher, se passer. Attache qui lui faisait peur. Le penser dans les bras d'une femme créait d'étranges sensations en elle. Il fallait bien qu'elle se fasse à cette idée un jour où l'autre. Qu'elle le laisse partir. Ce qui lui semblait impossible. Il en avait fait tellement pour elle. Il fallait qu'il avance et elle aussi.


_________________



I've been ignoring this big lump in my throat. I shouldn't be crying, tears were for the weaker days. I'm stronger now, or so I say, but something's missing. Whatever it is, it feels like it's laughing at me through the glass of a two-sided mirror. Whatever it is, it's just laughing at me and I just wanna scream. What now? I just can't figure it out. What now? I guess I'll just wait it out.


Dernière édition par Jillian Cohen le Mar 11 Mar - 23:55, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF ✝ SHOW YOU THE WAY
BAISERS ÉCHANGÉS : 1127
AVATAR : jade thirlwall
CRÉDIT : wild heart
DC : les deux plus beaux, ruben et dora.
PSEUDO : sweet peach (anaïs)


AGE : vingt-et-un ans
SITUATION : Il y a un adage qui dit qu'on fait du mal à ceux qu'on aime, mais il oublie de dire qu'on aime ceux qui nous font du mal. Oui, je suis célibataire.
PROFESSION : étudiante en art et vendeuse dans un magasin de fringues.
Voir le profil de l'utilisateur +
MessageSujet: Re: (+) JILLIAN - save me from myself    Mar 11 Mar - 2:54

keira est belle mais tellement rare sur les forums. :coeur:excellent choix de scénario.
bienvenue et bonne chance pour ta fiche.   

_________________

❝ people change, memories don't ❞
Tell me what you saw. There was a crowd of seeds. Inside outside, I must have done a dozen each. It was the height I threw, the weight, the shell was crushing you. I've been around a few. This is the moon without a tide. We'll build a fire in your eyes, we'll build a fire when the cover's getting brighter, cold desire, makes the moon without a tide.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 3174
AVATAR : nina dobrev
CRÉDIT : pan.
DC : mes perles, logàn, l'abruti mignon de ces dames et enola, la petite discrète mais attachante.
PSEUDO : pan. (manon)


AGE : vingt quatre ans
SITUATION : célibataire
PROFESSION : ostéopathe
TO DO LIST :
◗ demander à luca de reboucher le trou qu'il a fait dans mon mur
◗ râler après la vieille jacqueline et essayer de lui faire payer l'amande pour mon pseudo tapage nocturne de 19h ◗ prendre le numéro du beau policier ◗ appeler téo ◗ aller voir ruben ◗ acheter du nutella ◗ faire un peu de sport ◗ vérifier mes rendez vous de la semaine ◗ trouver une bonne vengeance pour luca ◗
Voir le profil de l'utilisateur + + http://thunderlove.forumactif.org/t1055-c-est-toujours-interdit-de-pratiquer-une-autopsie-sur-quelqu-un-de-vivant-jackie + http://thunderlove.forumactif.org/t1056-i-live-for-the-applause-jackie
MessageSujet: Re: (+) JILLIAN - save me from myself    Mar 11 Mar - 3:50

bienvenue ici ma belle I love you ce scénario fait vraiment des malheurs !

_________________


L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible - Oscar Wilde

©️ KREAZEN
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
+
MessageSujet: Re: (+) JILLIAN - save me from myself    Mar 11 Mar - 3:58

bienvenue bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 41
AVATAR : keira knightley
CRÉDIT : voir avatar
PSEUDO : belzébuth.


AGE : vingt-neuf année de vie.
SITUATION : seule. veuve depuis quelques années. la peine ne s'en va jamais réellement.
PROFESSION : artiste-peintre & professeur d'art.
Voir le profil de l'utilisateur +
MessageSujet: Re: (+) JILLIAN - save me from myself    Mar 11 Mar - 4:35

Merci tous le monde.
En même temps c'est un super scenarii, j'ai rarement des coups de coeur   

_________________



I've been ignoring this big lump in my throat. I shouldn't be crying, tears were for the weaker days. I'm stronger now, or so I say, but something's missing. Whatever it is, it feels like it's laughing at me through the glass of a two-sided mirror. Whatever it is, it's just laughing at me and I just wanna scream. What now? I just can't figure it out. What now? I guess I'll just wait it out.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 269
AVATAR : Colin O'Donoghue
CRÉDIT : tumblr
DC : aucun
PSEUDO : mary


AGE : 29
SITUATION : célibataire
PROFESSION : photographe indépendant
Voir le profil de l'utilisateur + + http://thunderlove.forumactif.org/t1670-ms-i-ll-be-here-for-you-forever-little-sister + http://thunderlove.forumactif.org/t1725-ms-i-ll-be-here-for-you-forever-little-sister
MessageSujet: Re: (+) JILLIAN - save me from myself    Mar 11 Mar - 9:55

Bienvenue sur le forum ma belle <3.
Encore merci de tenter ce scénario, qui semble résolument plaire en effet xD.
Si tu as la moindre question, n'hésites pas à me mp.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
love is just a game.
BAISERS ÉCHANGÉS : 217
AVATAR : Katie McGrath
CRÉDIT : Shiya (avatar) tumblr (gifs)
PSEUDO : sweety


AGE : 30 ans
SITUATION : célibataire
PROFESSION : professeur de danse moderne ♦ ancienne danseuse
Voir le profil de l'utilisateur +
MessageSujet: Re: (+) JILLIAN - save me from myself    Mar 11 Mar - 11:05

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ton histoire.

_________________


“La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 41
AVATAR : keira knightley
CRÉDIT : voir avatar
PSEUDO : belzébuth.


AGE : vingt-neuf année de vie.
SITUATION : seule. veuve depuis quelques années. la peine ne s'en va jamais réellement.
PROFESSION : artiste-peintre & professeur d'art.
Voir le profil de l'utilisateur +
MessageSujet: Re: (+) JILLIAN - save me from myself    Mar 11 Mar - 12:40

Matthias c'est exactement le type de femme que j'aime jouer, moi qui incarne des hommes normalement. ca me fait plaisir de tenter.

merci cassidy.

_________________



I've been ignoring this big lump in my throat. I shouldn't be crying, tears were for the weaker days. I'm stronger now, or so I say, but something's missing. Whatever it is, it feels like it's laughing at me through the glass of a two-sided mirror. Whatever it is, it's just laughing at me and I just wanna scream. What now? I just can't figure it out. What now? I guess I'll just wait it out.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 511
AVATAR : Cory Monteith
CRÉDIT : Inconnu
PSEUDO : Quinny


AGE : 27 ans
SITUATION : Fiancé à une italienne mais à une belle brésilienne dans ses pensées...
PROFESSION : Chirurgien esthétique
TO DO LIST : √ Aborder Estrella
√ Apprendre à plus la connaître et plus si affinités
ㄨ Me séparer d'Anthea, ma fiancée
ㄨ Devenir chef de mon service
ㄨ Trouver une excuse plausible autre que "J'avais du travail" les soirs où je découche
Voir le profil de l'utilisateur + + http://thunderlove.forumactif.org/t622-et-quand-je-marche-dans-la-vallee-je-ne-crains-pas-la-mort-tu-ne-peux-pas-marcher-plus-vite-dans-ta-ptain-de-vallee + http://thunderlove.forumactif.org/t627p15-it-s-not-the-wings-who-make-the-angel
MessageSujet: Re: (+) JILLIAN - save me from myself    Mar 11 Mar - 18:29

Sois la bienvenue par ici :D

_________________


    DANTELLA « All I want to get is a little bit closer... ♫ »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF ✝ SHOW YOU THE WAY
BAISERS ÉCHANGÉS : 1127
AVATAR : jade thirlwall
CRÉDIT : wild heart
DC : les deux plus beaux, ruben et dora.
PSEUDO : sweet peach (anaïs)


AGE : vingt-et-un ans
SITUATION : Il y a un adage qui dit qu'on fait du mal à ceux qu'on aime, mais il oublie de dire qu'on aime ceux qui nous font du mal. Oui, je suis célibataire.
PROFESSION : étudiante en art et vendeuse dans un magasin de fringues.
Voir le profil de l'utilisateur +
MessageSujet: Re: (+) JILLIAN - save me from myself    Mar 11 Mar - 22:03

Étant donné que tu es en compétition pour ce scénario je ne peux pas te valider toute suite. Mathias choisira la fiche qu'il préfère et qui correspond le mieux à ses attentes. En attendant tu peux faire un petit tour du côté du flood si tu en as envie. Je vais prévenir l'autre personne que tu as terminé ta fiche.   

_________________

❝ people change, memories don't ❞
Tell me what you saw. There was a crowd of seeds. Inside outside, I must have done a dozen each. It was the height I threw, the weight, the shell was crushing you. I've been around a few. This is the moon without a tide. We'll build a fire in your eyes, we'll build a fire when the cover's getting brighter, cold desire, makes the moon without a tide.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 41
AVATAR : keira knightley
CRÉDIT : voir avatar
PSEUDO : belzébuth.


AGE : vingt-neuf année de vie.
SITUATION : seule. veuve depuis quelques années. la peine ne s'en va jamais réellement.
PROFESSION : artiste-peintre & professeur d'art.
Voir le profil de l'utilisateur +
MessageSujet: Re: (+) JILLIAN - save me from myself    Mer 12 Mar - 0:11

Pas de problème je comprends et merci   

_________________



I've been ignoring this big lump in my throat. I shouldn't be crying, tears were for the weaker days. I'm stronger now, or so I say, but something's missing. Whatever it is, it feels like it's laughing at me through the glass of a two-sided mirror. Whatever it is, it's just laughing at me and I just wanna scream. What now? I just can't figure it out. What now? I guess I'll just wait it out.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 269
AVATAR : Colin O'Donoghue
CRÉDIT : tumblr
DC : aucun
PSEUDO : mary


AGE : 29
SITUATION : célibataire
PROFESSION : photographe indépendant
Voir le profil de l'utilisateur + + http://thunderlove.forumactif.org/t1670-ms-i-ll-be-here-for-you-forever-little-sister + http://thunderlove.forumactif.org/t1725-ms-i-ll-be-here-for-you-forever-little-sister
MessageSujet: Re: (+) JILLIAN - save me from myself    Mer 12 Mar - 8:05

Bonjoir/Bonsoir,
Juste un petit message pour vous informer que j'ai envoyé personnellement ma décision au deux demoiselles par MP au sujet du scénario. J'ai donc privilégié celle de Jillian. Ella reste parmi nous mais, elle risque de faire une nouvelle fiche pour un nouveau personnage.
Merci beaucoup d'avoir tenté ce PV   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF ✝ SHOW YOU THE WAY
BAISERS ÉCHANGÉS : 1127
AVATAR : jade thirlwall
CRÉDIT : wild heart
DC : les deux plus beaux, ruben et dora.
PSEUDO : sweet peach (anaïs)


AGE : vingt-et-un ans
SITUATION : Il y a un adage qui dit qu'on fait du mal à ceux qu'on aime, mais il oublie de dire qu'on aime ceux qui nous font du mal. Oui, je suis célibataire.
PROFESSION : étudiante en art et vendeuse dans un magasin de fringues.
Voir le profil de l'utilisateur +
MessageSujet: Re: (+) JILLIAN - save me from myself    Mer 12 Mar - 12:24

J'aime bien ta fiche. Comme Mathias t'a choisi je te valide. Amuse-toi bien sur le forum.   

_________________

❝ people change, memories don't ❞
Tell me what you saw. There was a crowd of seeds. Inside outside, I must have done a dozen each. It was the height I threw, the weight, the shell was crushing you. I've been around a few. This is the moon without a tide. We'll build a fire in your eyes, we'll build a fire when the cover's getting brighter, cold desire, makes the moon without a tide.
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
+
MessageSujet: Re: (+) JILLIAN - save me from myself    

Revenir en haut Aller en bas
 

(+) JILLIAN - save me from myself

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THUNDER LOVE V 2.0 :: Welcome to Gold Coast.-