Partagez | .
 

 Nos amis, de vrais arnaqueurs ∇ Anaë - Naël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
être soi même avant tout
BAISERS ÉCHANGÉS : 353
AVATAR : Tyler Blackburn
CRÉDIT : unicorn
DC : La fragile Cleo.
PSEUDO : mathoo


AGE : 22 années sur terre
SITUATION : En couple avec le diable
PROFESSION : Vendeur dans un magasin de surf
TO DO LIST : ► déménager le plus rapidement toutes mes affaires chez Vic
► Laisser un souvenir de mon vieil appart
► Apprendre à cuisine, sinon on est mal barré
► Faire un tri dans mes affaires
► Faire une pendaison de crémaillère
► Appeler Anaë
Voir le profil de l'utilisateur + + http://thunderlove.forumactif.org/t1523-this-is-a-come-back-nh + http://thunderlove.forumactif.org/t1538-a-moi-seul-bien-des-personnages-hawkins
MessageSujet: Nos amis, de vrais arnaqueurs ∇ Anaë - Naël   Ven 11 Avr - 9:45


Ça fait longtemps que nous n’avons pas parlé toi et moi, je voulais, mais je n’y arrivais pas. Ça me  travaillait beaucoup, ça me rendait triste, mais aucun mot ne serait sorti de ma bouche.  Je ne voulais pas venir te voir en sachant que j’allais rester planter là comme un piqué. Tu es tout pour moi, tu ne peux même pas imaginer à quel point ça me hante toutes ces journées, tous ces mois passés loin de toi. Peu importe ce qui se passera, désormais je te fais la promesse de ne jamais te laisser, de ne jamais ne plus te regarde, et de  ne plus te parler. Je t’en supplie, crois-moi, regardes-moi, je tans fais la promesse.Anaë & Naël

NOS AMIS, DE VRAIS ARNAQUEURS

O n ne peut pas dire qu'aujourd'hui je me suis tourné les pouces au boules, ô que non ! Je n'ai pas arrêté de la journée, même de la semaine. Avec le beau temps qu'on a, et les grandes vagues qui poussent les surfeurs, le people est au rendez-vous sur les plages. Il y a pas mal de tourisme qui vient en ce moment pour profiter des opportunités qu'offre Gold Coast. Grâce à eux mes journées sont complètes. Le matin, j'ai tout un tas de cours, et l'après-midi je suis à la boutique. Là, les fans de planches sont au rendez-vous pour compléter leur quitte, ou alors pour réparer les dégâts qu'on fait les fortes vagues sur leur planche. Normalement, le midi je rentre chez moi pour manger, mais là je n'ai plus vraiment le temps. Je prends un sandwich et hop je mange en mode rapidos pour ensuite ouvrir la boutique. Ma mère me reproche de trop travailler, car à chaque fois que je viens la voir avec de grosses poches sous les yeux. Je n'ai pas osé lui dire que ce n'était pas le travail qui me tuait, mais les soirées qui s'enchainaient tous les soirs. Je lui ai donc dit que je n'avais pas le choix, faut bien payer les courses, les factures et le loyer. Bah oui l'argent ne tombe pas du ciel tout de même, on n'est pas au pays des Bisounours là ! Enfin bref, ma mère n'a pas insisté, elle sait très bien que je m'épanouis entièrement dans mon travail. Ce n'est peut-être pas le travail qu'elle rêvait pour moi, mais du moment que j'aime ce que je fais ça lui convient. Les autres membres de ma famille ne sont pas d'accord avec elle, et Dean non plus. Ils pensent que je suis un minable voir même un feignant, car je n'ai pas fait des études supérieures. Oui en effet, je n'ai pas poursuivi mes études après l'obtention de mon diplôme, mais franchement les études ce n'est pas fait pour moi, et j'avais déjà le métier de mes rêves. Et franchement, quel feignant bosserait depuis l'âge de ses seize ans ? Ouais là, il faudrait m'expliquer. Enfin bon, je pense qu'ils disent ça parce que je les déçois depuis le départ : vit seul avec sa pauvre mère. Je n'y peux rien, je n'ai pas demandé tout ça non plus, faut arrêter de délirer au bout d'un moment. En plus de cela tous ont fait de très grandes études, mais avec ma génération cela passe à la trappe les traditions. Bref, passons tout ça.

Tyler est venu me voir à l'heure de fermeture du magasin, comme pratiquement tout le temps. J'attends toujours dix minutes avant de fermer la boutique. Il y a souvent un de mes amis qui vient me voir pour qu'on aille manger un bout ensemble, ou alors s'assoire dans un bar pour parler de notre journée. J'avoue que je ne suis pas beaucoup chez moi. J'adore Vic, mais il y a souvent ce bouffon de Valentin chez nous. Je le déteste ce gars ! Je ne vois pas pourquoi elle traine avec lui, franchement ce n'est pas le genre d'homme qui lui faut. J'ai essayé de lui dire par deux fois, mais elle est trop butée pour entendre qui que ce soit. Après tout, elle fait ce qu'elle veut de sa vie, je ne suis pas son père, je suis juste l'un de ses très bons copains d'enfance et en même temps son coloc. Juste j'en ai marre de voir sa tête pratiquement tous les matins, et de voir ses affaires trainer dans toutes les pièces. Même quand il est parti avec Vic en voyage, il y avait toujours quelques affaires sur le canapé. Autant vous dire que je ne me suis pas gêné de les jeter par dehors. J'ai même fait le Bonheur d'un clochard, il m'a remercié et il est parti en courant par peur que je ne lui demande de me rendre les affaires. Pas de soucis mon pote, tu me les garder ! Mets de la bouffe dessus, prends une grosse cuite jusqu'à te vomir dessus, enfin bref éclates toi avec, ils sont tous à toi. Rah, je le déteste, mais je ne pas dire à Vicky que c'est un gros crétin, que c'est un con et qu'il ne la mérite pas. Je n'ai pas à juger sa situation avec lui, car après tout elle n'a pas jugé celle que j'ai avec Anaë. Enfin, bon Tyler avait prévu quelque chose avec les autres : on allait au parc d'attractions ce soir. Aah j'adore les manèges à grande sensation, je suis mort de rire du début à la fin, surtout quand je suis à côté d'Anaë. Elle crie s'en arrêt, elle ne peut pas s'en empêcher, et elle tient très fermement la barre, alors que moi je tends les bras le plus loin possible. Elle me fâche à chaque fois, elle a peur pour moi dit-elle. Pour me faire pardonner j'essaye de lui gagner une peluche en fin de journée. Une grosse, pas une petite toute moche, non non je ne suis pas un looser non plus. Enfin ça fait longtemps qu'on n'y est pas allé tous ensemble. Ça me fait un peu peur même, car je sais qu'elle y sera. Ça me rend triste de s'avoir à l'avance que je ne vais pas pouvoir partager tous ces bons moments avec elle. Ne pas pouvoir la taquiner, puis lui faire le plus gros câlin en lui disant je t'aime je t'aime je t'aime. On avait nos petites habitudes quoi. Je pense que je ne devrai pas y aller, ça vaut mieux pour elle et moi. Pas besoin de remuer le couteau dans la plaie. « Euh Tyl je ne sais pas si je vais y aller. Je suis nase, et j'ai ... -qu'est-ce que je vais bien pouvoir dire bordel- pas de sous. Ouais je n'ai pas de sous. Les factures me tombent sur la tête, tu ne peux même pas imager comment ça me donne mal au crâne. Je vais plus tôt rentrer chez moi pour payer ces factures, j'adore faire des chèques –c'est pas vrai. Vic n'est pas là alors je dois m'en occuper très vite avant qu'on me coupe l'eau et l'électricité. Enfin, tu vois de quoi je parle. » Tout ça accompagné d'un gros soupir, voilà c'est bien Naël. Franchement je vais devenir un pro dans les mythos si ça continue comme ça. Pourquoi il rigole ? Mais pourquoi il rigole, je n'ai rien dit de marrant à ce que je sache. Hii hii je crois que je me suis fait cramer. « Arrêtes Naël, môme quand tu es malade comme un chien, tu viens au parc, alors ce n'est pas des factures qui vont t'en empêcher. Puis franchement à cette heure-là tes chèques ne vont pas être pris. Alors tu fermes cette boutique et on fasse au parc d'attractions. » Je pense qu'il me connait trop bien, pas besoin de raconter des mensonges avec lui, car de toute façon il me connait la vérité.

F inalement je suis parti avec Tyler pour le parc. Il m'oblige même à monter avec lui dans sa voiture. Je pense qu'il a trop peur que si je pars avec mon skate que je ne prenne pas la direction de varsity lakes mais de chez moi. Oui bon, j'avoue je pensais faire ça, mais maintenant que je suis dans sa voiture, je ne risque pas de rentrer chez moi et de soit disant faire mes chèques. Non-là je n'avais pas vraiment le choix je devais me rendre avec lui à dreamworks pour rejoindre la bande. Bon je ne suis pas triste, j'adore cet endroit et encore plus quand je le partage avec mon petit club des six, mais là ça déchire un peu le cœur. J'ai peur de ne pas passer de bons moments, et ne penser qu'aux journées passées avec elle dans ces manèges. Ce sont de très bons moments, les meilleurs même si je peux dire. Depuis qu'on est tout petit on s'y rendait au moins une fois par mois, même si ce n'est pas pour faire des manèges. On aimait bien aller aux jeux pour gagner des lots, ou alors aller se goinfrer de cochonneries. On avait souvent mal au ventre quand on rentrait chez nous. C'était vraiment de bons moments y a pas à dire. J'espère qu'on va quand même passer une bonne soirée, car c'est vraiment magique le soir. Quand on est en hauteur on peut voir toute la ville avec ses lumières. La roue est le manège que j'adorai faire avec elle. On regardait Gold Coast depuis le haut, et on cherchait nos maisons, celles de nos copains, nos écoles, enfin tout ce qu'on connaissait. On y aller plusieurs fois et on espérait être bloqué tout en haut par moment.

_________________

    fermer les yeux
    AU FINAL JE FAIS L'AVEUGLE, JE ME VOILE LA FACE, JE ME DÉFILE POUR NE PAS SOUFFRIR. ET TOI QUE RESSENS TU DE MON IMBÉCILLITÉ ENFANTINE?
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
 

Nos amis, de vrais arnaqueurs ∇ Anaë - Naël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THUNDER LOVE V 2.0 :: Dreamworld.-