Partagez | .
 

 'cause I'm into deep || PV Victoria-Lynn Connelly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 2556
AVATAR : shay mitchell
CRÉDIT : ©Little-S ©tumblr ©episkey.
DC : noa & tahlia & luca-jude
PSEUDO : ©Little-S (steffie)

AGE : vingt ans
SITUATION : célibataire
PROFESSION : fait l'école buissonnière
Voir le profil de l'utilisateur + + http://thunderlove.forumactif.org/t1062-victoria-lynn-j-voulais-faire-d-elle-ma-princesse-mais-c-est-devenu-mon-ex#34544 + http://thunderlove.forumactif.org/t1063-victoria-lynn-certaines-tombent-amoureuses-c-est-pur-ca-les-eleve-moi-j-tombais-amoureuse-comme-on-tombe-d-une-chaise
MessageSujet: Re: 'cause I'm into deep || PV Victoria-Lynn Connelly   Dim 9 Mar - 4:20


'cause i'm into deep
victoria-lynn et valentin

Y'a des gens comme ça, qui nous donnent le sourire sans le faire exprès. Des gens dont vous ne connaissez pas spécialement toute l'histoire, mais qui par leur simple présence nous englobent de bien être, parce qu'ils font partie d'une routine agréable, comme une chanson. Y'a des moments comme ça, où on se dit que finalement, la vie vaut la peine d'être vécue, juste pour les avoir connu.


La jalousie n'est pas vraiment un sentiment que je connais et que j'affectionne. Je n'ai jamais vraiment été jalouse lors de mes anciennes relations, amicales ou amoureuses. Et lorsque je l'étais, c'était plus de la possessivité que de la jalousie. Prenons l'exemple le plus parlant de quand Zippora est tombée enceinte. J'ai été blessée et déçue. Je pensais que je finirais ma vie avec elle et qu'on fonderais, ou pas d'ailleurs, une famille ensemble. Je ne pensais pas qu'elle irait se faire engrosser par je ne sais qui. Alors oui, à ce moment là je considérais qu'elle était à moi et je ne pensais pas pouvoir la perdre. Je n'ai pas été jalouse qu'elle ait couché avec un autre, mais plutôt brisée qu'elle ait trahis ma confiance. Et cela, même si nous n'étions plus ensemble à l'époque. On venait à peine de se séparer pour se remettre ensemble seulement quelques jours plus tard. Ce qui nous arrivait assez souvent. Et pendant ce laps de temps, elle a quand même réussi à tomber dans les bras d'un autre alors qu'elle était soit disant amoureuse de moi. Surtout qu'en plus d'être ma copine à l'époque, elle était également ma meilleure amie depuis des années. Et elle m'a quand même planté dans le dos le plus gros couteau qui soit. A l'heure d'aujourd'hui, j'essaie de lui pardonner. Mais je ne pense pas que je pourrais lui refaire confiance un jour. « Quoi ? Non. ». Je ne connais pas grand chose à la jalousie à part ce que j'ai bien pu voir dans les films donc j'essaie de le croire quand il me dit que ce n'est pas ça. Pourtant, je me doute qu'il y a bien quelque chose. Je ne vois pas de quoi il peut bien être jaloux. La relation que j'ai avec Valentin, je ne la partage avec personne d'autre. Il a une place privilégiée dans ma vie, et il en aura toujours une. « Je... Veux juste m'assurer que le premier abruti qui passe ne se sert pas de toi et te fasse souffrir à la fin. ». Je prince les lèvres. Je ne suis toujours pas vraiment convaincue. Valentin s'est toujours préoccupé de moi, ce n'est pas ça qui me chiffonne. C'est juste que habituellement, il est plus du genre à me ramasser à la petite cuillère plutôt que de me mettre en garde. En général il me laisse faire mes conneries comme une grande quitte à devoir recoller les morceaux de ma carcasse après coup. Ce n'est pas son genre de s’intéresser à mes fréquentations de si près. « Tu sais que je tiens à toi. ». Cette fois, je sais que c'est vrai. Je baisse donc ma garde pour lui offrir un sourire radieux. « Et tu sais que je tiens à toi. Et pour répondre à ta question, il ne se passe rien entre Naël et moi. C'est juste un très bon copain. ». A qui j'ai proposé d’aménager quand j'ai foutu mon ancien nouveau colocataire à la porte. On s'est dit qu'à nous deux, on aurait de quoi bien rigoler. Et c'est le cas la plupart du temps. Séance émotions, sortez les mouchoirs. « Tu sais très bien qu'il n'y a que toi qui compte pour moi. Surtout en ce moment. En l'espace de quelques mois, j'ai perdu ma meilleure amie et ma copine. J'ai perdu une partie de ma mémoire. Ma mère est toujours aussi absente que depuis le jour de ma naissance. Tu es l'élément constant de ma vie. Celui qui est toujours là quoi qu'il arrive. Je ne sais pas ce que je ferais sans toi. ». Et franchement, je n'ai vraiment, mais vraiment pas du tout envie de le découvrir.


_________________

    victoria-lynn connelly
    J'ai vu un gars dans un bistrot, un peu tristounet et pâlot, qui m'a dit qu'un cœur pouvait battre si fort, que d'un coup, il s'arrache de son corps et il te laisse là, sur le bitume empli de vide et d'amertume. Il paraît que l'amour, c'est un truc dangereux, que ça va faire chialer tes jolis petits yeux. Il paraît même que ça fout la fièvre. Il paraît qu'il y en a certains, il y en a certains qui en crèvent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 95
AVATAR : A voir
CRÉDIT : Chour3t3
PSEUDO : Jaimie


AGE : 21 ans
SITUATION : Célibataire
PROFESSION : Etudiant
Voir le profil de l'utilisateur +
MessageSujet: Re: 'cause I'm into deep || PV Victoria-Lynn Connelly   Dim 9 Mar - 4:49

'cause I'm into deep.

Je n'avais jamais réellement compris la différence entre de la jalousie et de la possessivité. Tout ce que je savais, c'est que je n'avais jamais ressenti ce genre de trucs pour quelqu'un d'autre que Victoria, je ne me souvenais que très bien m'être battu avec un garçon quand il était plus petit, pour la simple et bonne raison que ce dernier voulait faire des bisous à Victoria. Je n'avais jamais voulu dire pourquoi je m'étais battu avec lui d'ailleurs, que ce soit à ma mère, à ma maîtresse ou à mon amie. Je m'étais contenté de garder ma tête des mauvais jours et la seule chose que j'avais accepté de dire, c'était "il m'a provoqué". Et j'avais continué à fermer ma gueule, même quand j'avais du recopier deux pages entières de dico. Je ne savais pas trop pourquoi je ne voulais pas dire la vérité, mais j'avais décidé que c'était comme ça. Et quand je décidais d'un truc, il faut se lever tôt pour me faire changer d'avis, croyez-moi.

Je tentai donc de me tirer du mauvais pas dans lequel ma question m'avait mis, en lui expliquant que non, je n'étais pas jaloux. Ou possessif. Bref, vous avez compris le topo. Mais, si Victoria me connait bien, je la connais par coeur également. Je peux donc voir qu'elle doute sérieusement de ce que je dis en premier lieu, ou du moins qu'elle s'efforce de me croire. Je m'efforce de continuer à m'expliquer, malgré cette petite ride qui se trouvait sur son front que je connaissais bien et qui me disait qu'elle réfléchissait. Pareil lorsqu'elle se pinça les lèvres tout en me regardant. J'avais limite l'impression qu'elle me passait au détecteur de mensonges rien qu'avec son regard. Assez flippant.

Mais, lorsque je lui avouai tenir à elle, je vis son visage s'éclairer et un grand sourire naître sur son visage. Je ne pus m'empêcher de sourire à mon tour, soit dit en passant. « Et tu sais que je tiens à toi. Et pour répondre à ta question, il ne se passe rien entre Naël et moi. C'est juste un très bon copain. » Attends. Quoi? Naël? « Naël? Me dis pas que tu as proposé à ce gros abruti de dormir sous le même toit que toi. » fis-je en me mettant à bouder. Naël et moi... On ne peut pas dire que cela a toujours été le grand amour entre lui et moi. Depuis qu'on est tout gosse on se tire dans les pattes et on s'exprime notre mépris mutuel. Alors, déjà que je sentais que je n'allais pas apprécier ce mec, maintenant que je savais que c'était Naël je regrettai amèrement de ne pas avoir empêché Victoria de mordre dans son coussin. Rien que pour l'emmerder.

« Tu sais très bien qu'il n'y a que toi qui compte pour moi. Surtout en ce moment. En l'espace de quelques mois, j'ai perdu ma meilleure amie et ma copine. J'ai perdu une partie de ma mémoire. Ma mère est toujours aussi absente que depuis le jour de ma naissance. Tu es l'élément constant de ma vie. Celui qui est toujours là quoi qu'il arrive. Je ne sais pas ce que je ferais sans toi. » Je lui fis un petit sourire et ne tardai pas à la prendre dans mes bras. C'est vrai qu'elle et moi avions toujours été un soutien mutuel. Je ne savais pas réellement ce que j'aurais fait sans elle, si elle n'avait pas été là pour me soutenir lorsque mes parents ont divorcés ou quand j'en avais marre de quelque chose. Elle était toujours là quand j'étais sur le point de péter un câble. Elle savait toujours trouvé les bons mots pour me rassurer. « Je sais » fis-je simplement en lui caressant tendrement les cheveux. « Moi non plus, je ne sais pas ce que je ferais sans toi. Et je serai toujours là quoiqu'il arrive, mais promets-moi de ne plus jamais me faire de frayeur comme tu l'as fait récemment. » Ma voix était devenue à peine plus haute qu'un murmure, me remémorant que trop bien ce que j'avais ressenti lorsque j'avais appris pour l'accident de Victoria.

Je soupirai doucement et me reculai légèrement pour pouvoir mieux la regarder, sans la relâcher pour autant. Je l'observai une nouvelle fois quelques instants, avant de reprendre la parole. « Je sais que je ne te l'ai jamais vraiment dis Vic', mais j'ai eu la peur de ma vie quand j'ai appris ton accident. Je ne voulais pas t'en parler avant parce que je sais que tu avais plus besoin que je sois là pour toi à te tenir la main, mais ne crois pas que je n'ai rien ressentis, au contraire. » J'avais toujours été là quand elle avait besoin de moi pendant son hospitalisation ou après. Je venais la voir au moins une fois par jour pendant son hospitalisation et après. Et je m'étais toujours débrouillé pour pouvoir assister à chacune de ses séances de physio. « Ce n'est pas parce que je ne le dis pas que je le pense pas. Mais je ne crois pas que j'aurais supporté de te perdre comme ça. »

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 2556
AVATAR : shay mitchell
CRÉDIT : ©Little-S ©tumblr ©episkey.
DC : noa & tahlia & luca-jude
PSEUDO : ©Little-S (steffie)

AGE : vingt ans
SITUATION : célibataire
PROFESSION : fait l'école buissonnière
Voir le profil de l'utilisateur + + http://thunderlove.forumactif.org/t1062-victoria-lynn-j-voulais-faire-d-elle-ma-princesse-mais-c-est-devenu-mon-ex#34544 + http://thunderlove.forumactif.org/t1063-victoria-lynn-certaines-tombent-amoureuses-c-est-pur-ca-les-eleve-moi-j-tombais-amoureuse-comme-on-tombe-d-une-chaise
MessageSujet: Re: 'cause I'm into deep || PV Victoria-Lynn Connelly   Dim 9 Mar - 5:22


'cause i'm into deep
victoria-lynn et valentin

Y'a des gens comme ça, qui nous donnent le sourire sans le faire exprès. Des gens dont vous ne connaissez pas spécialement toute l'histoire, mais qui par leur simple présence nous englobent de bien être, parce qu'ils font partie d'une routine agréable, comme une chanson. Y'a des moments comme ça, où on se dit que finalement, la vie vaut la peine d'être vécue, juste pour les avoir connu.


« Naël ? Me dis pas que tu as proposé à ce gros abruti de dormir sous le même toit que toi. ». Je fronce de nouveaux les sourcils. Mais pas parce que je suis septique ou que je réfléchis cette fois. « Si. Pourquoi ? Tu le connais ? ». Quand je vous dis que Valentin et moi on ne parle vraiment pas de nos fréquentations, je ne vous mens pas. On a une relation plutôt exclusive. Enfin pas « exclusive » dans le sens ou on l'entend d'habitude, mais plutôt dans le genre on est dans notre bulle et que quand on est nous tes deux, il n'y a que nous deux qui compte. Et cela depuis qu'on est gosse, ça a toujours été comme ça. Les autres peuvent bien aller voir ailleurs si on n'y est. Et apparemment, apprendre que j'avais emménager avec Naël n'avait pas vraiment l'air de lui faire plaisir. Enfin bon, je ne vais pas non plus m'attarder sur cette histoire pendant cent sept ans. Naël et moi, on s'entendait très bien et il était un peu trop tard pour lui dire de foutre le camp de mon appartement. Surtout que j'avais besoin de sa partie du loyer. Surtout que j'étais en période probatoire à mon boulot depuis que j'avais été absente sans prévenir pendant deux mois. Le fait que je sois dans le coma n'a pas eu l'air d'affecter mon patron plus que ça. Donc j'ai toujours un boulot, mais je ne sais pas encore pour combien de temps. « Moi non plus, je ne sais pas ce que je ferais sans toi. Et je serai toujours là quoiqu'il arrive, mais promets-moi de ne plus jamais me faire de frayeur comme tu l'as fait récemment. ». J'affiche alors une petite moue, pas vraiment fière de moi sur ce coup là. Je savais que j'avais grave merdé et je ne pouvais m'en prendre qu'à moi même. Je n'avais pas touché à une paire de ciseaux depuis que je m'étais réveillée. Et mes avant-bras étaient presque comme neufs. Enfin, façon de parler parce qu'il y a et il y aura toujours des jolies cicatrices blanchâtres pour les décorer. J'espère juste que je n'aurais pas à les rouvrir un jour. J'avais arrêté pendant un moment. Grâce a Zippora d'ailleurs. L'ironie de la chose est que c'est aussi à cause d'elle que j'ai repris et que j'ai fini dans ce lit d'hôpital. « Je sais que je ne te l'ai jamais vraiment dis Vic', mais j'ai eu la peur de ma vie quand j'ai appris ton accident. Je ne voulais pas t'en parler avant parce que je sais que tu avais plus besoin que je sois là pour toi à te tenir la main, mais ne crois pas que je n'ai rien ressentis, au contraire. Ce n'est pas parce que je ne le dis pas que je le pense pas. Mais je ne crois pas que j'aurais supporté de te perdre comme ça. ». Malgré moi, une larme s'échappe et roule sur ma joue. Je l'essuie d'un geste de la main un peu rageur. Je suis toujours assez sensible quand on parle de ça. C'est pour ça que je n'en parle jamais d'ailleurs. C'est un tout qui fait que je craque. Déjà que Valentin parle à cœur ouvert n'arrive pas tous les jours. Ensuite, ça me fait repenser à quand je me suis réveillée dans cette chambre sans aucun souvenir. Et je vois ce gros trou noir quand j'essaie tant bien que mal de savoir ce qui c'est passé pendant ces derniers mois. Les médecins avaient bien dit qu'il y avait une chance que je recouvre la mémoire un jour, mais les semaines passent et rien ne me vient. Vraiment rien du tout. Nothing. Nada. Nada de nada. Je pense pas que les souvenirs me reviendront un jour. C'est peut-être une bonne chose quand on me raconte toutes les horribles choses qui se sont passées pendant cette période. Mais moi, je trouve ça pire de ne pas savoir. Après tout, ma vie est partie en vrille à cause de cette période. Et je ne sais même pas pourquoi. Je ne me souviens pas d'avoir trompé Zippora. Je ne me souviens pas de toutes les horribles choses dont elle m'accuse. Je ne me souviens pas d'avoir dérapé ce soir là pour finir à l'hôpital. « Je suis désolée... ». Je ne sais pas quoi dire d'autre. J'ai la gorgé noué et je lutte de toutes mes forces pour ne pas pleurer. Quand je pense à cette période, plus que tout je pense au mal que j'ai fais aux personnes auxquelles je tiens. A mes proches. Je me détache de Valentin et m'empare du verre d'eau qu'il m'a servit quelques minutes plus tôt avant de le vider d'une traite. J'aimerais juste pouvoir laisser cette période de ma vie derrière moi et recommencé à zéro. J'aimerais pouvoir lui promettre que cela ne se reproduira jamais, malheureusement je ne pense pas en être capable.


_________________

    victoria-lynn connelly
    J'ai vu un gars dans un bistrot, un peu tristounet et pâlot, qui m'a dit qu'un cœur pouvait battre si fort, que d'un coup, il s'arrache de son corps et il te laisse là, sur le bitume empli de vide et d'amertume. Il paraît que l'amour, c'est un truc dangereux, que ça va faire chialer tes jolis petits yeux. Il paraît même que ça fout la fièvre. Il paraît qu'il y en a certains, il y en a certains qui en crèvent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 95
AVATAR : A voir
CRÉDIT : Chour3t3
PSEUDO : Jaimie


AGE : 21 ans
SITUATION : Célibataire
PROFESSION : Etudiant
Voir le profil de l'utilisateur +
MessageSujet: Re: 'cause I'm into deep || PV Victoria-Lynn Connelly   Dim 9 Mar - 5:48

'cause I'm into deep.

C'est vrai que nous ne parlions pas très souvent de nos relations amicales, amoureuses ou tendues Victoria et moi. A moins que cela soit vraiment sérieux, c'était sans doute pour cela que j'avais entenud parler de son ex un peu trop souvent à mon goût. Enfin, c'était surtout les choses qu'elle me racontait sur elle qui me déplaisait. Si cela aviat été un garçon avec qui Victoria s'était trouvée et qui aurait eu ce genre de comportement, je serais sans doute aller le trouver pour lui apprendre la vie. A l'aide de  mes poings, si besoin. Mais pour le coup étant donné que c'était une fille, je ne savais pas tellement quel comportement avoir. Alors je m'étais contenté de bouillonner de l'intérieur et de faire des recherches pour créer une poupée vaudou à son effigie.

Bref, donc il était tout à fait normal que Victoria ne sache pas que j'étais loin d'être ami avec Naël. « Si. Pourquoi ? Tu le connais ? » Je soupirai doucement avant de répondre.« Quand je te parlais du plouc avec qui je passais mon temps à me disputer à l'école et au lycée, c'était de Naël dont il s'agissait. » Et ce n'était pas seulement des petits conflits qui avaient fait que nous étions complètement opposés l'un à l'autre, c'était aussi une grande différence de caractère. Je n'arrivais pas à croire que cet espèce de petit bécheux, lèche-cul et hypocrite ne soit qu'à quelques mètres de moi. « Peut-être que je devrais le provoquer en duel » fis-je pensivement en fronçant les sourcils, avant de reporter mon attention sur Victoria et de sourire brusquement malicieusement. « Tu me soutiendras, et vu que je gagnerai ce combat tu me donneras un baiser de la victoire, comme dans les films. » Je ne rigolais qu'à moitié, cela dit. J'espérais que Naël ne jouerait pas au con et qu'il ne m'empêcherait pas de voir Victoria.

Puis je me mis à expliquer combien j'avais eu peur de la perdre. Ce n'était pas des mots que je prononçais facilement et à tout le monde, mais pour Victoria je pouvais bien faire cet effort là. Bien que dans le fond, ce n'était pas vraiment un effort. Mais, quand on ne me forçait pas à tout avouer, les choses sortaient naturellement quand je me sentais prêt à parler de ce genre de trucs. Victoria avait bien compris ma manière de fonctionner, et c'était vraiment agréable qu'elle sache attendre. Pas tout le monde faisait comme cela, c'était sans doute pour cette raison que ma mère avait fini par arrêter de m'envoyer chez un psy après que j'ai changé pour la septième fois. Qu'est-ce que j'en avais à foutre de dessiner ma famille moi, sérieux?

Ce que je n'avais pas prévu par contre, c'était que mes mots fassent pleurer Victoria. Je ne savais jamais vraiment quoi faire quand je me retrouvais face à quelqu'un qui pleurait, alors si c'était elle que j'appréciais particulièrement... C'était encore pire. Je savais qu'elle souffrait terriblement d'avoir oublié une partie de son passé, et je n'hésitais pas à lui raconter plusieurs souvenirs quand ils me revenaient à l'esprit. « Je suis désolée... » J'eus une petite moue en la regardant se détacher de moi pour prendre son verre d'eau et le boire cul sec. Je la laissai boire son verre et m'approchai d'elle pour le remplir à nouveau, avant de déposer la bouteille sur le plan de travail et de passer mes bras autour de sa taille, par derrière. « Ne le sois pas » fis-je simplement avant de déposer un baiser dans le creux de son cou. « Mais n'oublie pas que je serai toujours là pour toi, ok? »

Je déposai plusieurs autres baisers dans le creux de son cou, alors que mes mains lui caressaient tendrement ses bras. « Quelques temps avant tout ça, on s'était promis d'aller en vacances au Japon avant qu'on soit maqués sérieusement ou mariés » fis-je à voix basse au bout de quelques secondes. « Bon, tu m'avais dis qu'à ton avis je ne le serai pas avant mes 60 ans et que je me marierai avec une petite jeune qui n'en voudra qu'à mon argent » ajoutai-je en levant les yeux au ciel avec un petit sourire affiché sur mes lèvres. « D'ailleurs on a parié que je me marierais avant mes 25 ans, et celui qui perd doit une vie d'esclavagisme à l'autre. Mais ce n'était pas pour ça que je te disais ça. Peut-être qu'on pourrait aller au Japon bientôt, tu en penses quoi? Changer d'air, tout ça... Ca ne peut pas nous faire de mal. »


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 2556
AVATAR : shay mitchell
CRÉDIT : ©Little-S ©tumblr ©episkey.
DC : noa & tahlia & luca-jude
PSEUDO : ©Little-S (steffie)

AGE : vingt ans
SITUATION : célibataire
PROFESSION : fait l'école buissonnière
Voir le profil de l'utilisateur + + http://thunderlove.forumactif.org/t1062-victoria-lynn-j-voulais-faire-d-elle-ma-princesse-mais-c-est-devenu-mon-ex#34544 + http://thunderlove.forumactif.org/t1063-victoria-lynn-certaines-tombent-amoureuses-c-est-pur-ca-les-eleve-moi-j-tombais-amoureuse-comme-on-tombe-d-une-chaise
MessageSujet: Re: 'cause I'm into deep || PV Victoria-Lynn Connelly   Dim 9 Mar - 11:05


'cause i'm into deep
victoria-lynn et valentin

Y'a des gens comme ça, qui nous donnent le sourire sans le faire exprès. Des gens dont vous ne connaissez pas spécialement toute l'histoire, mais qui par leur simple présence nous englobent de bien être, parce qu'ils font partie d'une routine agréable, comme une chanson. Y'a des moments comme ça, où on se dit que finalement, la vie vaut la peine d'être vécue, juste pour les avoir connu.


« Quand je te parlais du plouc avec qui je passais mon temps à me disputer à l'école et au lycée, c'était de Naël dont il s'agissait. ». Le monde est petit quand même. Mais d'un côté, ça ne m'étonne pas vraiment. Ces deux là on vraiment tout pour se détester. Ils sont aux antipodes l'un de l'autre. Là ou l'un est blanc, l'autre est noir. Et inversement. Sa serait drôle que je les mette dans la même pièce pendant cinq minutes pour voir ce qu'il se passe. Apparemment, je ne suis pas la seule à penser à cette hypothèse. « Peut-être que je devrais le provoquer en duel. Tu me soutiendras, et vu que je gagnerai ce combat tu me donneras un baiser de la victoire, comme dans les films. ». Je soupire et lève les yeux au ciel, exaspérée. Les mecs et leur besoin d'affirmer leur territoire, je vous jure. Et si je me souviens bien, Valentin vient d'avoir bien plus qu'un simple baiser alors je ne vois pas ce qu'il demande de plus. Je ne réponds pas, ne préférant pas entrer dans son jeu. Se mettre entre deux mecs en conflit, c'est comme se mettre entre deux filles qui se crêpent le chignon. En gros, cela équivaut à signer son arrêt de mort. Je ne sais pas vraiment comment on en est venu de parler de ça pour finir sur mon accident qui n'est encore que trop récent à mon goût. Quoi qu'il en soit, je passe littéralement du rire aux larmes. Enfin pas vraiment les larmes car il n'y en a que une qui arrive à se faire la malle. J'arrive à retenir les autres de couler au prix d'un effort incroyable. Je déteste pleurer et montrer mes faiblesse, même devant Valentin. Surtout devant Valentin. Alors que je me détache de lui pour boire un coup et essayer de remettre un peu d'ordre dans mes idées, je ne trouve rien de mieux à faire que de m'excuser. Il me prend de nouveau dans ces bras et cette fois, je me laisse un peu plus aller contre lui. « Ne le sois pas. Mais n'oublie pas que je serai toujours là pour toi, ok ? ». Je fais oui d'un signe de tête, restant blottie contre lui. Je sais qu'il sera toujours là pour moi et je ne lui serais jamais assez reconnaissante pour ça. Il dépose quelques baisers dans mon cou et j'arrive à me calmer peu à peu. « Quelques temps avant tout ça, on s'était promis d'aller en vacances au Japon avant qu'on soit maqués sérieusement ou mariés ». Encore une fois, je ne m'en souviens pas. Cela à dû se passer quelques temps avant mon accident. Qu'est-ce que j'ai bien pu oublier encore. « Bon, tu m'avais dis qu'à ton avis je ne le serai pas avant mes 60 ans et que je me marierai avec une petite jeune qui n'en voudra qu'à mon argent ». Je sourie. Ça ne m'étonne pas le moins du monde. Valentin n'était pas le genre de mec à se faire passer la bague au doigt et à jurer fidélité à qui que ce soit. Mais bon, si l'on m'avait dit hier qu'il allait être papa, je n'y aurais pas cru non plus. « D'ailleurs on a parié que je me marierais avant mes 25 ans, et celui qui perd doit une vie d'esclavagisme à l'autre. Mais ce n'était pas pour ça que je te disais ça. Peut-être qu'on pourrait aller au Japon bientôt, tu en penses quoi ? Changer d'air, tout ça... Ca ne peut pas nous faire de mal. ». C'est sûr que ça ne me ferait pas de mal de changer d'air. Ça me ferait même le plus grand bien. « Et si on partait demain ? ». Je sais que ça a l'air fou, mais je n'en ai strictement rien à carrer. De toute façon mon boulot est déjà sur la sellette et ça me fera une bonne excuse pour en changer. Je me tourne vers lui, pour planter mon regard dans le sien. « Je suis sérieuse, et si on partait demain. On va se coucher, on passe une bonne nuit de sommeil et demain on se casse. Pas forcément au Japon, mais n'importe où. Où tu veux mais loin d'ici. Rien que tous les deux. ». J'avais toujours rêvé de partir de ce trou, d'aller découvrir le monde. Et je ne voyais pas de meilleur moment que celui-là. Valentin pourrait prendre du recul pour savoir ce qu'il voulait faire concernant son futur bébé et moi, je pourrais me changer les idées et prendre du recul avec tout ce qui m'est arrivé.


_________________

    victoria-lynn connelly
    J'ai vu un gars dans un bistrot, un peu tristounet et pâlot, qui m'a dit qu'un cœur pouvait battre si fort, que d'un coup, il s'arrache de son corps et il te laisse là, sur le bitume empli de vide et d'amertume. Il paraît que l'amour, c'est un truc dangereux, que ça va faire chialer tes jolis petits yeux. Il paraît même que ça fout la fièvre. Il paraît qu'il y en a certains, il y en a certains qui en crèvent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 95
AVATAR : A voir
CRÉDIT : Chour3t3
PSEUDO : Jaimie


AGE : 21 ans
SITUATION : Célibataire
PROFESSION : Etudiant
Voir le profil de l'utilisateur +
MessageSujet: Re: 'cause I'm into deep || PV Victoria-Lynn Connelly   Dim 9 Mar - 18:26

'cause I'm into deep.

C'est vrai que quand on y pensait, les disputes entre garçons pouvaient être pas très tristes également. Bon à mon avis nous étions moins perfides, manipulateurs et calculateurs que deux filles qui se disputent. Ou du moins je l'étais personnellement, quand quelqu'un ne me plaisait pas, je le lui disait et les choses étaient réglées. Mais pour le coup il fallait quand même que je reste plus ou moins calme avec Naël, tant qu'il ne m'avait rien fait du moins. Wow, je deviendrais mature? ... Haha à d'autres. Non en fait ce qui me ferait chier, c'est de ne plus pouvoir mettre les pieds ici comme j'en avais l'habitude jusqu'à maintenant. L'appartement de Victoria était un peu une oasis à mes yeux, c'est ici que je venais quand j'avais besoin de changer d'air ou de me sentir bien. Et ça, voyez-vous, il était absolument hors de question que quelqu'un comme Naël puisse me l'enlever.

Bon finalement, lui avouer combien j'avais eu peur de la perdre il y a quelques temps n'était peut-être pas la meilleure des choses à faire à la vue de sa réaction. Je m'efforçai donc de rattraper le coup en la câlinant et en lui parlant, lui rappelant sûrement la petite promesse qu'on s'était faite. Je ne vais pas vous cacher que des promesses, moi j'évite d'en faire parce qu'on ne sait jamais. Si je n'arrive pas à les tenir, je ne veux pas passer pour un menteur ou je ne sais quelle connerie. Mais là avec Victoria, bizarrement je savais qu'elle serait tenue. Et pas seulement parce que je rêve de visiter le Japon depuis que je suis tout petit, je vous arrête tout de suite. Mais je sais pas, il y a quelque chose qui me disait qu'elle serait facile à tenir. Quoiqu'il en soit, lorsque je parlai de ça, je réussis à faire sourire Victoria et c'était déjà un pas énorme. Peut-être pas pour l'humanité comme l'autre qui a marché sur la lune, mais quand même. C'est un grand pas pour moi parce que je déteste la voir pleurer.

« Et si on partait demain ? » Pour le coup, je fronce doucement les sourcils et la relâche un peu pour pouvoir mieux la regarder une fois qu'elle s'est tournée face à moi. Est-ce que c'est une manière de parler où elle veut vraiment partir demain? « Je suis sérieuse, et si on partait demain. On va se coucher, on passe une bonne nuit de sommeil et demain on se casse. Pas forcément au Japon, mais n'importe où. Où tu veux mais loin d'ici. Rien que tous les deux. » Son regard planté dans le mien m'apprend qu'elle ne plaisante pas, et je réfléchis quelques secondes avant de parler. Son boulot n'a jamais voulu tenir compte de son hospitalisation, ce qui fait qu'elle est un peu en disgrâce par là-bas. Ma mère peut s'occuper de Charlie pendant un petit moment puisqu'elle a prit des vacances. Et mes études... Je viens de passer mes examens et le reste sont des cours non-obligatoire alors en manquer deux ou trois... Quant à Alyssane, je suppose que changer d'air ne pourra que me conforter dans mon choix de la soutenir. « Ok. On va se coucher, on passe une bonne nuit de sommeil et demain je t'enlève loin d'ici » souris-je avant de lui déposer un bisou sur la joue. « Viens. »

Puisque notre petit voyage dépend qu'on se couche et qu'on passe une bonne nuit de sommeil, je la pris par la main et sortit de la cuisine pour prendre la direction de sa chambre. Je ne ramassai même pas mes fringues qui trainaient encore par terre dans le salon avant de refermer doucement la porte de sa chambre derrière nous. Son lit est déjà défait ce qui ne m'étonne pas, puisque je l'avais réveillé en arrivant ici il y a un petit moment maintenant. Et c'est fou comme je me sens mieux maintenant, et pas seulement à cause de nos activités nocturnes... Ca, c'est l'effet Victoria. Je me laissai tomber sur son lit en l'attirant dans ma chute, puisque je lui tiens toujours la main. « Merci de m'avoir écouté au fait. » fis-je en m'installant sur le dos avant de l'attirer contre moi. Tant pis si elle ne voulait pas de câlins (a) « Je ne sais vraiment pas ce que je ferais sans toi Miss Connelly... »

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
+
MessageSujet: Re: 'cause I'm into deep || PV Victoria-Lynn Connelly   

Revenir en haut Aller en bas
 

'cause I'm into deep || PV Victoria-Lynn Connelly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THUNDER LOVE V 2.0 :: Les logements.-