Partagez | .
 

 i know a guy who wants to make me happy, but i would never be happy anymore. (+) nathanaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 837
AVATAR : britt robertson
CRÉDIT : ©Junkiie ©tumblr ©episkey.
DC : victoria-lynn & luca-jude & noa
PSEUDO : ©Little-S (steffie)

AGE : vingt et un ans
SITUATION : célibataire
PROFESSION : étudiante en deuxième année de psychologie et vendeuse à la billetterie du cinéma à mi-temps
Voir le profil de l'utilisateur + + http://thunderlove.forumactif.org/t1714-tahlia-l-amour-c-est-comme-un-elastique-tendu-par-deux-personnes-lorsque-l-un-s-en-va-l-autre-a-mal + http://thunderlove.forumactif.org/t1717-tahlia-la-vie-peut-nous-mettre-au-tapis-mais-c-est-a-nous-de-choisir-si-l-on-veut-ou-non-se-relever
MessageSujet: i know a guy who wants to make me happy, but i would never be happy anymore. (+) nathanaël   Lun 24 Fév - 8:27


i know a guy who wants to make me happy,

but i would never be happy anymore.

C'est vrai ce que les gens disent : pour pouvoir avancer il faut se détacher du passé. Se détacher c'est facile, avancer c'est une autre paire de manches. Alors parfois on se renferme. On essai de résister au changement. Mais les choses ne peuvent pas rester comme elles sont. À un moment, il faut lâcher prise. Avancer. Parce que même si c'est difficile, c'est la seule façon de grandir.


Aujourd'hui, c'était un anniversaire. Mais pas l'un de ceux où l'on fait la fête et où l'on offre plein de cadeaux. Pas l'un de ceux où règne la bonne humeur et ou l'on se gave de gâteaux. Non, celui là n'était pas comme ça. Aujourd'hui, c'était un anniversaire. Mais un triste anniversaire. C'était l’anniversaire de sa mort. Je n'aime pas cette expression. Car un anniversaire est censé être quelque chose de joyeux et de festif. Mais c'est ce que l'on dit donc qui suis-je pour changer les expressions. Cela faisait maintenant cinq ans qu'il avait quitté ce monde. Cinq ans qu'il m'avait quitté. Qu'il m'avait abandonné. Et je n'arrivais toujours pas à sortir la tête de l'eau. D'accord, entre la moi d'il y a cinq ans et la moi de maintenant, il y avait quand même une sacré différence. J'avais arrêté de vivre ma vie pour faire plaisir aux autres et j'avais commencé à essayer de le faire pour moi. Je voulais réussir à passer à autre chose et à tourner la page. Mais en des jours comme celui-là, c'était juste difficile de s'y tenir. Mais j'avais bien l'intention de le faire. J'allais broyer du noir certes, mais j'allais le faire avec classe... Ce qui veut dire que j'allais faire la fête ! Je me suis emparée de mon téléphone pour composer un certain numéro que je connais par cœur. Une sonnerie. Deux... Puis trois. Et enfin la messagerie. J'hésite une seconde à raccrocher puis me ravise. Ce n'est pas une satanée de messagerie qui allait m'empêcher de réaliser mes plans. « Hey, tête de pneu, c'est moi. Tahlia. Je précise parce qu'on ne sait jamais, t'es peut-être trop à l'ouest pour reconnaître ma voix. Anyway, j'débarque chez toi dans vingt minutes. Tu pourras pas dire que je ne t'es pas prévenu. ». Puis je raccroche. Je ne sais pas si Nate aura mon message avant que j'arrive chez lui comme un boulet de canon, mais tant pis. De toute façon, il habite dans l'immeuble à côté du mien, donc si je me retrouve face à une porte close, je n'aurais qu'à retourner sur mes pas et faire la fête en solo chez moi avec ma bouteille de vodka. Vingt minutes, c'est le temps qu'il me faut pour prendre ma douche et me préparer. C'est rien, je sais. En général, quand je sors, je met au minimum le double, voir le triple de temps pour être prête. Mais là, je vais à côté, et voir Nate qui plus est. Donc pas besoin de me mettre sur mon tente et un. Un slim avec mes petites bottines, ainsi qu'un débardeur avec un petit blazer et c'est bon. Mes cheveux, je ne me prends pas la tête, surtout qu'il ne ressemble à rien aujourd’hui. Alors un gros chignon négligé sur le haut de mon crâne fera l'affaire. Portable dans une poche et clés dans l'autre, je prends la porte. « Face de tonneau, t'es là ? ». Je ne prends même pas la peine de frapper avant d'entrer. Il a l'habitude de toute façon. Et au moins, ça m'évite de donner des coups dans sa porte jusqu'à en avoir mal à la main avant de me rendre compte qu'il n'est pas là. Au moins, là, la porte est ouverte, donc je sais qu'il est dans le coin. Logique non ? Une bouteille dans la main droite, une bouteille dans la main gauche, je me mets à le chercher dans son duplex. « Allez, montre toi, j'ai amené des copains. ». Sur ce, je pose ma meilleure amie vodka et mon meilleur pote whisky sur la table non loin de moi. « Tu ferais mieux de montrer ton petit minois chou, sinon j'commence la fête sans toi. ».


_________________

    tahlia crawfield
    Je dis simplement qu'il faut tout mettre en oeuvre pour parvenir à tirer profit, même de la situation la plus destructrice. J'insiste sur les épreuves parce que celles-ci restent inévitables. Rien ne sert de discourir, d'épiloguer des heures durant sur la souffrance. Il faut trouver des moyens pour l'éliminer et, si on ne le peut pas, l'accepter, lui donner sens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 77
AVATAR : Dylan SEXY O'Brien
CRÉDIT : crazy.heart aka me
PSEUDO : crazy heart


AGE : 24 years old
SITUATION : célibataire...Enfin, pour le moment
PROFESSION : infirmier libéral, pour le plaisir de ses dames, parce que c'est sexy un infirmier !
TO DO LIST :
I CAN DO IT
voir une belle rousse → promener toby → sortir et faire la fête → arriver à l'heure aux rendez-vous des patients → ne pas oublier de ranger la cuisine → préparer leur fête d'anniversaire à lui et Tosca → faire sortir Tahlia →
Voir le profil de l'utilisateur + + http://thunderlove.forumactif.org/t1506-nathanael-youre-the-one-who-always-figures-it-out
MessageSujet: Re: i know a guy who wants to make me happy, but i would never be happy anymore. (+) nathanaël   Sam 1 Mar - 3:39




“  i know a guy who wants to make me happy, but i would never be happy anymore ”

Agissons plutôt que de parler. Montrons le plutôt que de le dire. Prouvons le plutôt que de promettre.


Comme tout les jours de semaine, Nate travaillait. Cela pouvait être fatiguant surtout quand celui-ci devait s'occuper de ses patients mais aussi des patients de sa collègue sachant qu'elle était malade. Néanmoins, Nate n'y croyait pas trop à la maladie de sa collègue. Il se doutait qu'elle voulait simplement se venger de la semaine où il avait du la lâcher parce qu'il devait régler un problème avec son meilleur ami. Mais bon, il aimait son travail donc, même si c'était fatiguant, il aimait ça. Il aimait soigner ses patients, savoir qu'ils iraient mieux grâce à lui. A vrai-dire, il ne supportait pas d'être impuissant face à un malade incurable. Par exemple, il s'occupe d'une personne atteint d'une tumeur au cerveau et celui-ci sait très bien qu'il mourra dans peu de temps. Cela attristait pas mal Nate et même s'il faisait tout pour donner de l'espoir à cet homme, rien n'y fait. Cet homme sait très bien qu'il va mourir et qu'il est déjà en train de mourir à petit feu. Alors, Nate fait comme il peut. Il essaye tant bien que mal de le faire sourire, de balancer quelques blagues par-ci par-là pour ensoleiller les journées du malade mais bon... Et quand il rentrait dans sa voiture, il était juste vide de l'intérieur. Car, il n'aimait pas voir ça, il n'aimait pas voir les gens autour de soi souffrir. Et même si, il ne connaissait pas cet homme personnellement, le voir souffrir et savoir qu'il mourrait le faisait se sentir mal... Mais, c'était ça après tout la vie. On ne savait pas où aller, c'était la destinée qui nous guidait.

20h - Il était enfin rentré. Bon okay, il aimait son travail mais il adorait rentrer hein. Un petit sms à Tosca pour lui dire qu'il était bien rentré et le voilà en train d'allumer la télé avant de mettre une chaîne musicale afin de mettre un peu d'ambiance. Il était certes seul mais, ça ne l'empêchait pas de vouloir s'amuser tout seul hein ? Et hors de vos têtes les idées perverses qui vont avec les mots "s'amuser tout seul" ! Se déshabillant pour aller sous sa douche, il ne capta pas du tout l'entrée de Tahlia. Il avait l'habitude après tout qu'elle fasse son entrée sans frapper, c'était sa voisine et une bonne amie à lui, du coup ce n'était pas un gros problème. « Face de tonneau, t'es là ? » La voix de la jeune femme était très légère fasse à l'eau qui coulait sur le corps nu de Nate. Décidant de couper le robinet ayant fini sa douche, il sortit et se sécha rapidement avant de s'enrouler d'une serviette autour de la taille. « Allez, montre toi, j'ai amené des copains. » Des copains ? Instinctivement, il se dit qu'il y avait un problème. Tahlia ramener des mecs chez lui, c'était un peu étrange non ? « Tu ferais mieux de montrer ton petit minois chou, sinon j'commence la fête sans toi. » Ni une ni deux, il sorti de la salle de bain toujours avec sa serviette autour de la taille mais aussi avec ses cheveux complètement en désordre. Il s'approcha de la jeune femme avant de lui déposer un tendre baiser sur la joue. « Salut toi ! Désolé, comme t'as pu le voir, j'étais sous la douche. Mais bon, dès que j'ai entendu faire la fête, je suis apparu ! » Il regarda par la suite les deux bouteilles déposés sur le comptoir et il comprit alors de quels copains, elle lui parlait. « Aaaaaaaaaah, tu parles de ses copains là ! J'pensais que t'étais v'nu avec des mecs moi. Mais, j'préfère ça, au moins on est tout les deux » Il ne pu s'empêcher de la regarder avec un léger regard pervers. Oui, il aimait jouer mais, quoi ? Après tout, elle était très jolie Tahlia et elle voulait faire la fête non ? Donc autant, s'amuser un peu et détendre l'atmosphère hein ! « Tu veux commencer par quoi le whisky ou la vodka ? » Aussitôt dit, lui s'était emparé de la bouteille de whisky et prit deux verres. Il les posa sur le comptoir avant de se servir du whisky toujours en attendant la réponse de la blonde. Il se dirigea ensuite vers sa télévision avant d'augmenter la musique qui s'en dégageait. « Et, on fait la fête à quel honneur ma belle ? »


[ps : s'il y a quelque chose à modifier, n'hésite pas à me le dire ♥ ]
love.disaster

_________________



But i'ts not just someone to hold you under. It needs to be someone who can pull you back, someone that has a strong connection to you, a kind of emotional tether.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
 

i know a guy who wants to make me happy, but i would never be happy anymore. (+) nathanaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THUNDER LOVE V 2.0 :: Les logements.-