Partagez | .
 

 réunion de famille ✰ clan fields-matthews

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 211
AVATAR : une jolie rousse.
CRÉDIT : mine (ava) + tumblr (sign/profil)
PSEUDO : une demoiselle qui a de multiples personnalités


AGE : vingt trois hivers
SITUATION : célibâtarde
PROFESSION : réceptionniste au motel du coin et étudiante
TO DO LIST : revoir un certain beau brun, aller faire du shopping, aller au boulot, étudier, analyser les gens dans le train, acheter une nouvelle voiture, arrêter de faire la conne (enfin, c'est pas vraiment possible mais bon).
Voir le profil de l'utilisateur +
MessageSujet: réunion de famille ✰ clan fields-matthews   Ven 3 Jan - 10:15


« Ne t’attarde pas sur les détails au risque de rater ce qui est devant toi. »
HAPPY NEW YEAR. FT ARIA, AUSTIN, ENOLA, PRESTON, TYLER.
Les douze coups de minuit ont créés cette impression de rêve, de nouvelle vie et de nouveau souffle. Lorsque nous avons sommes entrés dans cette nouvelle année, j’ai eu comme l’impression de revivre et ça me fait le même effet chaque année, c’est probablement pour cela que j’aime le réveillon du Nouvel An. Et encore une fois, je me suis réveillée avec une sacré gueule de bois. Ça doit faire quelques temps que je ne me suis pas retrouvée dans cette situation. La gueule de bois c’est tellement horrible, on a l’impression de sentir le sol tourner et ça file un de ces maux de crâne. Dieu merci, le 2 janvier j’étais déjà guérie. Sauf que le moral a vite foutu le camp lorsque je me suis rendue compte que la réunion de famille approchait. Passer le début de cette nouvelle année avec ma famille devrait me rendre heureuse malheureusement j’ai des idées noires ! Ça fait quelques années quand même, qu'à l'approche de cette réunion je me sens mal. Depuis qu’Aidan est parti. Depuis que la moitié de mon être m’a quitté. Et même si je ne suis pas seule, je me sens seule. D’un autre côté, revoir le clan me rend heureuse parce que je vais pouvoir charrier Preston, comme chaque année. Parler de tout et de rien avec Eno en vidant une bouteille de vin (oui, mais le vin, c’est pour moi). Et pouvoir mille-et-une questions à Tyler, qui, à mes yeux, en sait toujours beaucoup trop. C’est dans ces moments là que je me rends compte qu’en fait je suis probablement pas née dans la bonne famille. Le vilain petit canard. Même si, en fait, je m’en fiche royalement. Ce qui me plaît dans le fait d’avoir une famille nombreuse, c’est qu’on est tous attachés les uns aux autres même si on a chacun eu du mal à s’y faire au début. Et oui, même si ils refuseront de l’avouer, on s’aime tous. Et sinon, qu’ils aillent voir ailleurs, je veux continuer de rêver.  Oui, je suis une rêveuse, une grande rêveuse. Je peine à sortir de mon lit mais en ce vendredi 3 janvier je me dis qu’en fait j’ai pas le choix. La journée est déjà entamée. Ne travaillant pas aujourd’hui, j’ai préféré faire la grasse matinée. Et je me dis que je n’aurais pas dû. Parce qu’on est en début d’après-midi et j’ai encore rien foutu. Le gâteau que j’étais censée faire n’a encore rien d’un gâteau, il en est toujours au stade « farine, œufs, lait ». Et chacun de leurs côtés, évidemment. Je traîne les pieds jusqu’à la cuisine ou je commence à tout préparer petit à petit. Je sais pas ce que je vaux en cuisine mais franchement, je m’en fous, je ne peux pas être pire que Bridget Jones et sa soupe bleue. Ah cette bonne vieille Bridget Jones. Musique à fond, j’essaie de m’appliquer. Et au pire, j’irais chercher un gâteau et je le ferais passer pour le mien. Qui le saura ? Probablement personne. Cette idée me plaît en fait. Tellement de choses à penser. Finalement, après m’être cassée la tête, j’enfourne le dit gâteau. Où ? Dans le four évidemment. Et je file à la salle de bain, dire de commencer à me préparer. Et continuant de prier pour que ce gâteau ne soit pas horrible. Ce n’est qu’à 19 heures, une fois le gâteau entièrement terminé et m’être entièrement préparée que je quitte mon appartement pour me rendre dans la maison familiale. Je sonne et Enola vient m’ouvrir. Elle est déjà là, tout comme le reste de la famille en fait. J’avance alors jusqu’aù salon. « Bonne année à tous ! » Je dis bonjour à tout le monde et je file en cuisine poser le gâteau sur le plan de travail. Et en y jetant un dernier coup d’œil, je continue de prier pour l’avoir réussi. Et au pire, si tout le monde est mort demain matin, je saurais à cause de quoi. Saleté de gâteau. Je retire ma veste pour la pendre au porte manteau et je retourne dans le salon. « Alors, comment c’est passé votre réveillon ? » Dites-moi, par pitié, que je ne suis pas la seule à avoir eu la gueule de bois hier matin. En même temps, la gueule de bois du 1e janvier c’est comme Noël sans sa dinde, l’un ne va pas sans l’autre. Enfin, je parlais de la dinde de Noël mais j’aurais pu parler de la tartine sans Nutella et de Roméo sans sa Juliette, ça n’a pas d’importance c’est simplement le principe de la fameuse hangover après le réveillon. On est d’accord. Et au fond je continue de croire que nous sommes tous pareils. En fait, ma famille c’est un peu la famille Addams mais en beaucoup plus classe. Et en un peu moins flippant.

_________________

you and i...
tu sais, à chaque fois que quelqu’un sort un truc vraiment drôle, un truc qui me fait rire, je me retourne pour voir si ça te fais rire aussi, même quand t’es pas là, à chaque fois... quote@grey's anatomy.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
+
MessageSujet: Re: réunion de famille ✰ clan fields-matthews   Ven 3 Jan - 12:36

J’avais tout prévu, je voulais changer ce que j’étais au fond de moi, me créer une nouvelle identité, une nouvelle vie, un nouveau moi débarrassé de ce passé, de cette douleur. Mais ce n’est pas facile, les veilles blessures peuvent se rouvrir, se rappeler à toi. Et je ne peux pas y échapper, malgré tout mes efforts. Tout ce qu’on peut faire, c’est s’attendre au meilleur et s’il arrive accepter de le recevoir.
the devil on red dress. ♡
Une réunion de famille, bien sûr Preston avait déjà refusé avec un immense sourire l'invitation, mais cette année, il n'avait pas eu le choix, son père l'avait presque supplié et Peyton avait été ravie en entendant qu'elle allait pouvoir rencontrer ses oncles et tantes, on peut dire que Preston était beaucoup moins enchanté à cette idée, mais pour sa fille il était prêt à tous, même à supporter une famille qu'il détestait et qu'il rêvait de voir partir en fumé. Le Nouvel An était à la base la fête qu'il préférait le plus, d'un autre côté depuis de nombreuses années, elle se résumait à une seule et unique chose, lui dans un bar, signant des autographes et ramenant plusieurs filles, en même temps, dans son lit. Pas cette année, cette année il était devenu papa d'une gamine de huit ans qui était sûrement beaucoup plus mature que lui, cette année il avait dû devenir adulte à une vitesse fulgurante, cette année il avait d'abord dû déménager en Australie, peindre une chambre en rose, arrêter de faire venir des filles chez lui, acheter des cadeaux de Noël, arrêter de sortir avec ses potes et tenter de ne pas mourir sur un terrain de football américain.

« Vous pouvez me rappeler pourquoi j'y vais ?! » Oksane ne pris même pas la peine de lui répondre, elle lui avait simplement sourie et partie prendre sa fille à l'école. Un jour Preston épouserait cette femme, pourquoi ? Elle était sexy, très (trop?) sexy, rangeait son linge, sa fille l'aimait et en plus elle lavait le sol, elle était la femme idéale pour Preston, hormis le fait qu'elle adorait le remettre à sa place et qu’elle refusait de coucher avec lui. Jean's, polo et pull de grand couturier, Preston avait l'impression de ne pas être lui, déjà qu'il n'aimait pas les Matthews, mais si en plus il devait changer pour eux, il allait encore moins les aimer. Il ne savait pas vraiment qu'est ce qui bloquait avec les Matthews, il était peut-être jaloux de l'attention que leur portait Aria ou bien exclu, non en fait il le savait, seulement il préférait se mentir à lui même car il est plus facile de mentir que d'assumer.

« Bonsoir. » Clair, net, précis, froid, sans artifice. Offrant sa bouteille de vin hors de prix à la mère Matthews, ainsi que le plat végétarien qu'avait fait Oksane, parce que selon elle « il est impoli d'arriver les mains vides à un repas et que Peyton adorait ce plat. » Entrant dans la maison, sa fille toujours accrochée à sa jambe, Preston regarda autour de lui avant de soupirer, néanmoins au vu du sourire de son père, Preston se força à lui rendre son sourire et de le serrer dans son bras, avant de soulever sa fille et de la laisser partir jouer avec tout ce que son grand-père avait préparé pour la distraire, cependant l'ambiance ce fit très vite pesante et immédiatement l'athlète regretta d'être venu, surtout qu'Oksane n'était même pas avec lui pour le distraire, elle était sortie avec ce stupide professeur de danse classique qui était le modèle de Peyton et qu'il avait envie de fracasser contre un mur. Levant les yeux sur sa grande montre de luxe que lui avait offert son meilleur ami, Preston soupira en voyant Tyler arriver. Tyler était le fils prodigue, il était censé adorer son petit-frère, en réalité Preston avait envie de lui retirer son magnifique sourire de sa face.

« Tu sais que tu m'as presque manqué, au faite Peyton a adoré ton cadeau de Noël, t'aurai néanmoins put m'offrir autre chose qu'un ballon de rose, je sais que c'est un message caché lié à Peyton, mais j'ai toujours pas compris. » Souriant, Preston se mit face à sa petite soeur avant de la serrer contre lui et de l'embrasser sur la tempe, Aria était sûrement la personne à qui il tenait le plus dans ce monde, mis à part Peyton. Certes il adorait la taquiner, mais elle avait été là quand Sarah l'avait quitté à ses dix-sept ans, elle avait été là quand il avait appris qu'il était papa et maintenant elle était là pour l'aider à s'aider de sa fille, chose qu'il avait du mal à faire. « Tu sais que c'est pour toi que je suis venu, j'ai qu'une seule envie m'en aller avant de tous les tuer, surtout mister smile. Lui, j'ai qu'une envie c'est de le fracasser contre un mur avant de lui détruire son sourire à coups de batte de baseball, ouais je vois un psy depuis que j'ai failli tuer le prof de danse de Peyton, il est beaucoup trop proche d'Oksane et c'est pas bien pour Peyton. » Portant sa bière à ses lèvres, il sentit sa colère monter à l'arriver d'Enola et de Tyler. « Rappelle moi pourquoi je suis venu... J'ai plus de famille. » Quittant sa soeur, Preston rejoint sa fille qu'il souleva avant de la prendre dans ses bras.  



Revenir en haut Aller en bas
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 88
AVATAR : J.Ackles
CRÉDIT : Flagadourf & Tumblr
PSEUDO : Flagadourf


AGE : Vingt-neuf ans
SITUATION : Célibataire
PROFESSION : Chef pâtissier, propriétaire et pâtissier du Cake&Matt (pâtisserie française)
TO DO LIST :
✖️
✖️
✖️
✖️
✖️

Voir le profil de l'utilisateur + + http://thunderlove.forumactif.org/t653-l-important-n-est-pas-le-voyage-c-est-se-souvenir-d-ou-l-on-vient-austin-m + http://thunderlove.forumactif.org/t864-you-miss-some-parts-of-me-austin
MessageSujet: Re: réunion de famille ✰ clan fields-matthews   Mer 8 Jan - 9:25




 
« I packed everything I own, so sure that I was leaving this small town life behind for good. It took leaving for me to understand. Home is where the heart is. »  


Costume, cravate, chaussures vernies. Debout sur le porche de la maison qui allait accueillir l’éternelle réunion de famille de la nouvelle année, je m’attardais avant de sonner. Malgré sept années d’absence je me sentais toujours aussi nerveux avant d’affronter le reste de la famille et leur jugement. J’avais beau me vanter de me moquer des quand dira-t-on, l’opinion de ma famille était une chose capitale pour moi. Allaient-ils me reconnaître ? J’avais énormément changé durant mon voyage sur le vieux continent et d’après ce que m’en avait raconté mon père, la famille avait énormément changée également. Nous n’étions plus une famille modèle,  un divorce, un remariage et je me retrouvais avec de nouveaux cousins que je n’avais rencontré. Mon seul réconfort se trouvait en Enola, je sais qu’elle m’en voulait au sujet de mon départ, elle que j’aimais comme la petite sœur que je n’ai jamais eu.  

Je prenais mon courage à deux mains et avant même que je n’eus le temps de sonner, la porte s’ouvrit sur le visage amical de ma mère. Elle m’embrassa sur le front et me fit entrer, je déposais ma veste de smoking sur le dossier d’une chaise et saluais chacun des membres de la famille déjà présent, visiblement certains étaient encore absents. Un de mes oncles m’intercepta alors que j’essayais de m’éclipser dans la cuisine, mon domaine de prédilection depuis plusieurs années. « Alors, il parait que tu es passé derrière les fourneaux ma belle !? » Toujours aussi sympathique, je n’avais qu’une envie c’était de lui en coller une. « En effet Oncle Owen, j’ai décidé qu’il était grand temps de dépasser les préjugés archaïques des vieux libidineux sans ambition pour enfin faire ce que j’aime. » Lui lançais-je simplement, un sourire fixé sur mon visage. La surprise qu’on pouvait voir dans ses yeux m’arracha un sentiment de fierté tout comme le clin d’œil de mon grand-père et le rire qu’une de mes tantes ne put contenir. Je m’éloignais d’Owen, pour qui ma passion n’avait visiblement plus aucun intérêt.

Je vis alors arriver plusieurs personnes que je ne connaissais pas, probablement ces nouveaux cousins dont on m’avait parlé. Je crus reconnaître le jeune homme qui était arrivé avec une enfant, son visage ne m’était pas inconnu mais il me fallut une bonne minute pour me souvenir que je l’avais déjà vu dans le journal, cela dit je ne parvenais pas à me souvenir de la raison pour laquelle il était cité sur le papier. Peut-être que si j’avais eu la télévision cela me serait revenu. Je décidais tout de même de me présenter, après tout ils faisaient partie de la famille désormais. Je les sentais tous les deux étrangement fermés, alors l’idée qu’on les avait forcés à venir m’effleura l’esprit. « Bonsoir, bienvenue dans la famille. Je suis Austin. » Déclarais-je en souriant. Ce n’est qu’après que je pensais qu’ils étaient sans doute membres de la famille depuis plusieurs années mais comme je n’étais pas rentré en Australie ces sept dernières années, je n’avais pas pu leur souhaiter la bienvenue comme il le fallait. Je passerais surement pour un ahuri mais peu importe, ça ne serait ni la première, ni la dernière fois.



_________________

Et comme un défi, tu te lèves pour aimer la vie
Si tu tombes beaucoup trop bas, si tu perds confiance tourne-toi vers moi. Feel the wind blow softly through my hair, i'm invisible whenever you are there. Si un chagrin casse ta voix, perdue sur les chemins tend une main vers moi, i feel the sun shine breeze upon my face, when I hear your voice I know I'll be ok.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 857
AVATAR : lily collins
CRÉDIT : bazzart
DC : jackie, la délurée et logàn, le dragueur amoureux
PSEUDO : pan. (manon)


AGE : vingt et un ans
SITUATION : c'est bien trop compliqué
PROFESSION : étudiante en droit et fleuriste
Voir le profil de l'utilisateur +
MessageSujet: Re: réunion de famille ✰ clan fields-matthews   Jeu 9 Jan - 2:56


Tu connais ces moments dans ta vie où tu sais pendant qu’ils arrivent que tu vas t’en rappeler toute ta vie ?
Le jour de l'An. Les fêtes de fin d'année. Tout ça venait de passer à une vitesse grand V. Elle ne l'avait même pas vu arriver et pourtant, aujourd'hui, une nouvelle année commençait. Peut-être était-ce une chance pour elle de repartir du bon pied, d'oser un nouveau départ et de s'affirmer davantage. Au fond, c'est ce qu'elle souhaitait le plus. Elle aurait pu qualifier ça de nouvelles résolutions si elle croyait un minimum à ce genre de futilités. Futilités car même tout le monde se faisait une petite liste de résolutions à prendre pour la nouvelle année, personne ne les respectait. Elle encore moins. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle avait cessé ses petites listes gribouillées qu'elle changeait toutes les semaines. Alors peut-être bien qu'elle n'attendait rien de deux mille quatorze. Mise à part une réunion de famille à laquelle elle devait se rendre. L'ayant promis.

La jeune femme regarda son placard, resserrant autour de son corps dénudé la serviette de bain. Bien qu'ils aient tous passé le jour de l'An séparés, le clan Matthews-Fields se devait de se retrouver. C'était devenu un peu comme une tradition, chaque année. Cela ne la dérangeait pas plus que ça. Plus maintenant du moins bien que, comme chaque fois, Enola restait de longues minutes à observer ses vêtements dans le but de trouver quelque chose d'habillé pour l'événement mais pas trop non plus. Commençant à fouiller entre les cintres, elle se dégota une petite robe blanche toute simple qu'elle enfila sans plus attendre. La simplicité rimait bien avec elle. Elle glissa ses pieds dans une paire de ballerines bien qu'une paire d'escarpins aurait été plus dans le thème. Mettant la serviette dans la corbeille de linge sale, l'étudiante s'attaqua à ses cheveux châtains. Elle essaya quelques trucs sophistiqués mais, jugeant que c'était too much, elle décida de les laisser onduler en cascade dans son dos. Ca lui ressemblait bien plus. Elle s'observa dans le miroir quelques minutes. Depuis l'épisode Shane, elle n'était plus la même. Elle s'était éloignée de tous. Surtout de sa famille alors qu'elle aurait dû être auprès d'eux. Au fond, la jeune femme savait très bien qu'elle faisait pitié et faisait donc son possible pour éviter ce genre de regard sur elle. Surtout s'ils venaient de membres de sa famille. Elle n'avait pas besoin de ça. Elle voulait oublier. Elle comptait - peut-être un peu trop - sur deux mille quatorze pour ça.

Regardant rapidement l'heure sur son portable, elle quitta la salle de bain. Petit à petit, une sorte d'appréhension prenait place en elle mais lorsqu'elle attrapa ses affaires et qu'elle quitta son appartement, cette boule au ventre disparu comme elle était arrivée. Ne pas venir les mains vides. Avant d'aller dans la maison familiale, la jeune femme fit un détour par la centre ville. Serrant son sac contre elle, elle marcha d'un pas pressé jusqu'à la petite pâtisserie qui la faisait fondre. L'endroit était clair, chaleureux mais surtout tranquille. Par chance, lorsqu'Enola entra dans la boutique, il n'y avait personne. Juste la vendeuse qui discutait avec l'apprenti derrière elle. « - Bonjour ? » S'armant d'un petit sourire, l'étudiante avança vers elle. « - Je viens chercher les cupcakes que j'ai commandé au nom de Matthews. » La femme sourit, s’éclipsa pour revenir avec une boite bleue. L'attrapant, Enola s'empressa de la régler puis, la remerciant, elle quitta la pâtisserie. Cette fois ci, elle ne fit pas de détour.

Un sourire pris place sur son visage de poupée lorsqu'on lui ouvrit la porte. Visiblement, elle n'était pas la première arrivée. Bien au contraire. Avant de faire le tour, elle fila doucement en cuisine poser les petites gourmandises puis retourna au salon. Elle chercha du regard son frère qui, à première vue, n'était pas encore arrivé. Pour l'attendre, elle se glissa au coté d'Aria, adressant par la même occasion un large sourire à Austin. Son regard s'attarda sur la petite fille qui accompagnait Preston mais ne la reconnu pas tout de suite. Sans doute sa fille.

_________________


les gens s’appartiennent l’un l’autre, parce que c’est leur seule chance de trouver le bonheur mais vous êtes terrifiée à l’idée qu’on vous mette en cage. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 1495
AVATAR : Dean Geyer
CRÉDIT : Charney (avatar), unbreakable (signature), tumblr (gif)
DC : Mia & Maverick
PSEUDO : Daily Planet (Marine)


AGE : 23 piges
SITUATION : Accro à une substance parfaitement licite nommée Kiara
PROFESSION : Pompier
TO DO LIST : * Too much things to do to make a to do list.
* Changer le paillasson
* Acheter des fleurs


Voir le profil de l'utilisateur + + http://thunderlove.forumactif.org/t90-tyler-johnson-and-the-story-goes-on-terminee + http://thunderlove.forumactif.org/t112-tj-boys-they-like-the-look-of-danger
MessageSujet: Re: réunion de famille ✰ clan fields-matthews   Jeu 9 Jan - 8:36


 
Réunion de famille

Vendredi 3 Janvier 2014, la date avait été marquée d'une croix rouge sur le calendrier de Tyler depuis déjà quelques semaines et annotée plus bas comme date de la réunion de famille obligatoire, à ne surtout pas oublier. La fameuse réunion de famille était pour le jeune homme un véritable plaisir : il adorait retrouver sa grande famille, voir ses sœurs, ses parents, son cousin bien que cela faisait longtemps qu'il ne l'avait pas vu mais c'était sans compter sur Cap'tain Grumpy ou de son prénom véritable Preston. Il n'y avait rien à faire, ce dernier ne pouvait pas encadrer Tyler ainsi comme à chaque fois, le pompier essaierait de limiter la casse et ne rien dire de trop déplacé au goût de Preston. Hors de question que la réunion du clan Fields-Matthews tourne au film d'horreur, un autre jour peut être sait-on jamais. Le clan le prenait pour le fils prodigue, c'était peut-être là le problème, allez-vous en savoir. Néanmoins, ce n'était pas comme si le jeune homme avait fait Harvard ou une de ses écoles prestigieuses, bien au contraire, il aurait même arrêté avant d'être diplômé s'il avait pu mais Mme Matthews avait insisté pour que Tyler ait son diplôme...
Tyler se préparait avec enthousiasme, prenant dans sa chambre plus ordonnée qu'à son habitude, la tenue qu'il avait choisie pour l'occasion, assez habillée et composée d'un smocking, d'une chemise blanche et d'un nœud papillon qu'il ne noua pas volontairement. En effet, il y avait plus de chance qu'il le noue de travers et qu'il passe pour un abruti plutôt qu'autre chose, ce genre de vêtements n'étaient pas vraiment le style habituel du pompier. Faisant un arrêt à la salle de bain, il se rasa de près et constata avec joie qu'il en paraissait d'autant moins négligé.

Ce réveillon avait été plutôt raisonnable pour le pompier. Il l'avait passé une nouvelle fois à la caserne, la mobilisation totale des troupes ayant été de mise. Il avait pu comme chaque soldat du feu inviter sa compagne à se joindre à la fête. De toute façon, même s'il n'en avait pas eu le droit, Tyler l'aurait fait, il n'allait tout de même pas laisser Kiara toute seule devant la télévision en attendant les douze coups de minuit pour leur premier réveillon en tant que couple. De plus, contrairement à sa famille, ses collègues eux avaient su assez vite que Tyler s'était enfin casé ou suivant les avis, avait enfin eu le courage de se déclarer à sa belle. Evidemment, le jeune homme avait trouvé le moyen de se trahir tout seul dès le lendemain en se ramenant à la caserne avec des valises sous les yeux et un T-shirt malencontreusement porté sur l'envers.
D'ailleurs, Tyler aurait sûrement préféré passer le nouvel an seul avec sa copine plutôt qu'à la caserne avec tous ses collègues et leurs moitiés respectives. Il aurait peut être ainsi évité certains sous-entendus douteux. Néanmoins, cela avait été une bonne soirée dans son ensemble. Bien entendu, ce fut sans gueule de bois qu'il se réveilla le lendemain en début d'après-midi.
Enfin, s'il en avait l'occasion et le courage, le jeune homme ferait peut être part du fait que Kiara et lui sortaient ensemble. Il redoutait quelque peu l'avis de sa famille sur la question, et puis la situation était déjà assez compliquée comme ça. Bien que la jeune femme connaisse la plupart des Fields-Matthews au moins de nom si elle ne les avait pas déjà rencontrés, il faudrait peut-être du temps pour l'intégrer au clan.

C'est avec de l'avance que Tyler quitta la maisonnette de Burleigh Waters en direction de la maison familiale de Varsity Lakes. Il avait pris le soin quelques jours auparavant d'acheter du vin, choisi avec minutie après quelques recherches dans un guide qui traînait dans sa bibliothèque. Il apporta également un petit paquet contenant le cadeau de Noël destiné à la fille de Preston et qui n'était autre qu'un foulard gris perle. Tyler n'avait aucune idée des goûts de la fillette et avait donc choisi quelque chose d'assez neutre. En cas qu'elle n'aime pas le foulard, il avait fait insérer un ticket d'échange dans le paquet, son père n'aurait qu'à se charger d'aller se faire rembourser. De plus, doutant fortement qu'une visite impromptue chez son demi-frère le jour de noël le ravirait, le pompier avait alors décidé d'attendre la réunion du nouvel an pour l'offrir à Peyton. Il espérait juste que Preston n'irait pas mal interpréter son geste. C'était normal après tout, la petite était sa nièce et elle n'avait pas à subir la guerre entre les deux frangins.
Lorsqu'il arriva en bon dernier, un large sourire rivé au visage, il salua sa mère en l'étreignant au passage et serra la main de M. Fields avant de lui offrir les bouteilles de vin et leur souhaita à tous les deux ses meilleurs voeux. Tout le reste de la famille était déjà installée dans le salon, lorsqu'il y pénétra, il s'exclama joyeusement : "Bonjour tout le monde et bonne année !" Il les salua tour à tour en commençant par ses sœurs qu'il embrassa. Il ne reconnut pas tout de suite Austin, posté à côté d'Enola. Mais lorsque ce fut le cas, il sourit franchement à l'homme et lui serra la main tout en disant : "Austin ! Ça fait plaisir de te voir !" Puis ce fut le tour de Preston et Peyton. Tout de suite, le sourire de Tyler se fit plus crispé, il lui serra la main également sans plus de commentaire avant de se pencher vers Peyton, lui faire la bise et lui donner son cadeau. Il s'adressa à la jeune fille gentiment : "Salut Peyton ! Eum, je suis désolé du retard mais voici ton cadeau de Noël." Il se redressa rapidement, se tourna de nouveau vers son demi-frère et lui glissa discrètement : "Le ticket d'échange est à l'intérieur si ça ne lui plaît pas." Il n'attendit pas de réponse et alla se poster aux côtés d'Austin et d'Enola, sachant pertinemment que sa présence donnait des boutons à Preston.



_________________

Endlessly Hopelessly I'll love you endlessly. Hopelessly I'll give you everything. But I won't give you up. I won't let you down. And I won't leave you falling. If the moment ever comes. KW. unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
+
MessageSujet: Re: réunion de famille ✰ clan fields-matthews   

Revenir en haut Aller en bas
 

réunion de famille ✰ clan fields-matthews

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THUNDER LOVE V 2.0 :: Les logements.-