Partagez
 

 Send me to jail for a while - Kiara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maverick Howard
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 225
AVATAR : David Tennant
CRÉDIT : (C) Moriarty (avatar), (C) Broadsword (signature) tumblr (gif)
DC : Mia & Tyler
PSEUDO : Daily Planet (Marine)

Send me to jail for a while - Kiara Tumblr_m7jf001ykN1r5fie0
AGE : 27 y.o
SITUATION : Inglorious basterd, Darling.
PROFESSION : Pilote de chasse rétrogradé au statut de chef de piste, sinon emmerdeur public ça marche aussi.
TO DO LIST : Embêter MicMack (+) Aller toquer chez Liam (+) Faire tourner la fliquette en bourrique (+) Retrouver ou pas mon avion.
Voir le profil de l'utilisateur + + http://thunderlove.forumactif.org/t920-maverick-le-prince-charmant-darling-c-est-comme-le-pere-noel-tout-le-monde-y-croit-mais-personne-ne-l-a-jamais-vu-desole-mais-tu-vas-devoir-redescendre-sur-terre + http://thunderlove.forumactif.org/t931-maverick-i-m-collapsing-in-stellar-clouds-of-gas
Send me to jail for a while - Kiara Empty
MessageSujet: Send me to jail for a while - Kiara   Send me to jail for a while - Kiara EmptyDim 10 Nov - 12:05


Kiara & Maverick
Send me to jail for a while

Fin de journée banale, Maverick sort son déguisement de grenouille mais non moins habit de travail et le fourre dans son casier en vrac. Il vient de terminer de se changer après avoir fait ce qu'il considère comme du cirque. En effet, gesticuler dans tous les sens ne l'enchantait guère, c'était bien connu. Plus ça allait plus il se maudissait d'avoir tout foutu en l'air pour cinq malheureuses minutes à faire joujou avec son avion. En plus, il commençait à en avoir marre de rentrer chez lui courbaturé de partout. Vivement qu'il le retrouve son avion, ses bras et sa santé mentale ne s'en porterait que mieux.
Une fois qu'il eut quitté la base navale, il prit sa voiture et commença à rentrer chez lui, à Varsity Lakes. Manque de bol pour lui, même s'il avait fini assez tôt il se trouva coincé dans des embouteillages sans raisons apparentes. Enfin, si, les raisons apparurent quelques minutes plus tard. Il aperçut au loin une voiture de flics et une tête brune se diriger vers un véhicule, trois voitures avant la sienne. C'était bien sa veine tiens. Quand il n'y a pas de bouchons, les flics en créent, comme s'ils n'avaient pas d'autres choses à foutre de leur temps de travail. Enfin, que voulez vous... Howard pris son mal en patience et attendit son tour non sans ronchonner dans sa Fiat 500. Bientôt, une petite ampoule s'alluma dans sa petite tête. En effet, se rendant compte que fortuitement, il avait oublié son trench coat à la base, ses papiers y étaient resté avec lui, seul son portefeuille avait miraculeusement attérit dans la poche de son jean. Décidément, ça n'était pas la journée de l'écossais. Bon, avec un tout petit peu de chance, il pourrait essayer de 1/ soit faire demi tour et rouler sur les chapeaux de roue jusqu'à la base navale pour aller chercher ses effets personnels, 2/ essayer de bifurquer sur la sortie la plus proche et contourner les poulets, 3/... "Bonjour monsieur, veuillez présenter vos papiers et ceux du véhicule s'il vous plaît." Dans son moment de réflexion intense et paniquée, l'ex pilote n'avait pas vu la fliquette s'approcher de sa fenêtre grande ouverte. DAMN IT. Il allait devoir faire en sorte de passer à travers les mailles du filet. "Et s'il ne me plait pas, on fait comment madame l'agent ?" Plaisanta maladroitement Maverick, adressant à la jeune femme un grand sourire. C'était vraiment mal barré. Il aurait tiré la carte (mal)chance "Allez tout droit en prison, ne passez pas par la case départ et ne touchez pas 200 $." au Monopoly, cela aurait été du pareil au même. Pour se consoler, il se dit qu'il pourrait toujours payer sa caution, et que quitte à finir en cellule pendant quelques heures, autant s'amuser un peu avec l'agent de police.

_________________

    echoes of happiness

    YOU CAN NEVER REALLY KNOW WHAT GOES ON INSIDE SOMEONE ELSE'S HEART
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
+
Send me to jail for a while - Kiara Empty
MessageSujet: Re: Send me to jail for a while - Kiara   Send me to jail for a while - Kiara EmptyDim 17 Nov - 5:47




Send me to jail for a while

a strange meeting




J'entre dans mon bureau de travail, ma nouvelle amie Shandra à mes suites. J'ai fini mon travail, nous allons enfin pouvoir commencer à travailler sur son enquête qui nous tient toutes deux vraiment à coeur. En effet, je pense que si le métier de policier n'existait pas, inspecteur à la criminelle m'aurait très bien convenue aussi. Je prends toujours un malin plaisir à résoudre les enquêtes avec Shandra. Nous nous complétons parfaitement professionnellement, et quand elle a une colle sur une enquête, elle sait toujours à quelle porte frapper.  Je m’assois sur l'une des chaises, prête à commencer, tant dis que mon amie sort le dossier. L'enquête porte sur le meurtre d'une femme veuve âgée de la quarantaine. Ils n'ont encore trouvé aucun indice sur l'assassin, à nous deux d'y voir plus clair. Elle me tend le dossier d'où je sors la paperasse. Je prends  la feuille où les photos des accusés sont affichées, la pose sur la table et commence à lire les mobiles de chacun, lorsque soudain j'entends toquer à la porte. Shit, nous venions à peine de commencer que nous voila déjà déranger. J'espère que le coupable n'en a pas pour longtemps. Je pousse un long soupir, me lève, ouvre la porte et tombe nez à nez avec un de mes camarades de police. Je lève un sourcil interrogateur avant d'écouter sa réponse à ma question muette. « Euh.. Kiara, on a besoin d'toi pour aller vérifier les documents de circulation, il nous manque quelqu'un. Tu viens ? » Les yeux au ciel, je pousse un grognement exaspéré,  lance un regard désolé à Shandra et pars à la suite de Mark. Franchement, si je savais que faire cette activité-là était aussi ennuyante, jamais je n'aurais choisi ce métier ! En fait, le moment où on vous emmène au commissariat parce que vous n'avez pas vos papiers, c'est peut-être le moment le plus chiant pour vous, mais pour moi c'est sans doute le plus drôle. C'est pour dire ! Heureusement qu'il y a le reste du métier bien plus intéressant pour compenser. Nous sortons du commissariat avant d'entrer dans la petite voiture de flics, là où étaient déjà entassés 4 autres de mes comparses. Le conducteur démarre la bagnole puis allume la sirène, notre petit jeu quotidien. C'est franchement trop drôle de pouvoir doubler tout le monde rien qu'à cause d'une misérable sirène. Les gens sont franchement trop naïfs.  Nous arrivons enfin dans un quartier de Varsity Lakes et nous y arrêtons. Je sors de la bagnole et pars me mettre à un point stratégique suivie de mes compagnons. Nous commençons à arrêter les gens qui avaient bien de trop leurs papiers à mon goût. Franchement, ils sont pas drôles ! J'aperçois une vieille Fiat 500, avec comme conducteur, un homme qui faisait une drôle de tête en nous apercevant. Tiens, tiens..  Les choses deviennent un plus intéressantes tout un coup ! Je m'approche de la voiture, baisse la tête sur la fenêtre déjà ouverte avant de dire le petit rituel. « Bonjour monsieur, veuillez présenter vos papiers et ceux du véhicule s'il vous plaît. » Je l'observe un instant et le vois réfléchir. Les choses promettent d'être croustillantes pour une fois. Il me répond enfin.  « Et s'il ne me plait pas, on fait comment madame l'agent ? » Damn it, il a du culot le monsieur. S'il croyait que j'allais lui répondre « Ah excusez-moi, vous pouvez partir, toutes mes excuses » qu'il rêvait. J'allais pas laisser filer un cas comme lui aussi vite ! Il m'adressa un énorme sourire et j'lui répondais par un sourire aussi, forcé et sadique. Je lui répondais, malicieuse. « Il n'est pas question que cela vous plaise ou pas, monsieur le rebelle. Allez suivez-moi, direction le commissariat. Rien à ajouter pour votre défense ? » Bon quoi, j'ai l'droit de m'amuser moi aussi non ?



love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Maverick Howard
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 225
AVATAR : David Tennant
CRÉDIT : (C) Moriarty (avatar), (C) Broadsword (signature) tumblr (gif)
DC : Mia & Tyler
PSEUDO : Daily Planet (Marine)

Send me to jail for a while - Kiara Tumblr_m7jf001ykN1r5fie0
AGE : 27 y.o
SITUATION : Inglorious basterd, Darling.
PROFESSION : Pilote de chasse rétrogradé au statut de chef de piste, sinon emmerdeur public ça marche aussi.
TO DO LIST : Embêter MicMack (+) Aller toquer chez Liam (+) Faire tourner la fliquette en bourrique (+) Retrouver ou pas mon avion.
Voir le profil de l'utilisateur + + http://thunderlove.forumactif.org/t920-maverick-le-prince-charmant-darling-c-est-comme-le-pere-noel-tout-le-monde-y-croit-mais-personne-ne-l-a-jamais-vu-desole-mais-tu-vas-devoir-redescendre-sur-terre + http://thunderlove.forumactif.org/t931-maverick-i-m-collapsing-in-stellar-clouds-of-gas
Send me to jail for a while - Kiara Empty
MessageSujet: Re: Send me to jail for a while - Kiara   Send me to jail for a while - Kiara EmptyDim 24 Nov - 2:42


Kiara & Maverick
Send me to jail for a while

La fliquette lui retourna son sourire dans une version différente : le genre de sourire pincé et sadique qui pue les emmerdes à dix mille kilomètres à la ronde. Enfin, Maverick l'avait bien cherché, quoique pas tant que ça au final, un bon citoyen parfaitement en règle essayant de plaisanter avec un agent de police, c'était pas non plus si déplacé que cela en définitive. Enfin, que voulez-vous, apparrement l'humour de l'écossais ne faisait pas son effet en Australie. Et dire que dans l'avion qui l'avait conduit ici il avait lu que les Aussies étaient ouverts d'esprit et agréables. Les demoiselles agents de police y faisaient peut être exception... La brune interrompit à nouveau ses pensées, bon dieu c'est qu'elle avait aussi ce don la petite. "Il n'est pas question que cela vous plaise ou pas, monsieur le rebelle. Allez suivez-moi, direction le commissariat. Rien à ajouter pour votre défense ?" Il avait juste envie de lui balancer un cordial 'Rabat-joie' mais il se retint, riant légèrement tout en la détaillant. Pas trop mal le poulet, ils avaient bon goût quand même. Enfin, la vision du flingue et de la matraque accrochée à la ceinture de la jeune femme le refroidit quelque peu et il répondit condescendant, un sourcil arqué :  "Sérieusement ? Vous voulez m'embarquer au poste juste parce que je vous ai vannée ? Que je sache, ce n'est pas proscrit pas vos lois, ni celles de mon pays d'ailleurs." Bah oui autant jouer de son rôle d'expatrié anglo-saxon par la même occasion, on sait jamais ça pourrait servir et son accent venait confirmer ses dires. "D'ailleurs, je ne vous ai pas donné mes papiers, vous n'avez donc pas pu vérifier quoi que ce soit. DONC, vous n'avez rien contre moi. Donc, pour le moment, j'ai parfaitement le droit de refuser de sortir de mon véhicule." proclama Howard après avoir énoncé sa réflexion d'une logique implacable. Il se pencha vers sa boite à gants, à la recherche de son permis de vol. Certes, Maverick n'avait plus le droit de voler mais son permis était toujours valable, de plus si l'homme savait piloter des avions, a fortiori, il pouvait conduire une boîte de conserve sur roues, c'était même d'une simplicité enfantine. Si la jeune femme ne pouvait pas comprendre ça, il se taperait la tête contre le volant en rythme afin d'animer le quartier d'un joli carillon de coup de klaxon. C'était bientôt Noël ça devrait faire plaisir aux habitants, non ? Pff, le premier noël qu'il passerait sous la fournaise australienne alors que pour les 26 noëls précédents le pilote avait toujours vu la neige tomber. Il serait bien rentré en Ecosse pour l'occasion mais ses congés ne tombaient que mi-janvier et faire un aller-retour express, non merci. Cherchant parmi son foutoir le sésame qui sauverait ou pas sa peau, il indiqua à l'agent :"Z'inquiétez pas, je cherche pas mon calibre 38, je n'ai pas d'arme. Je cherche mes papiers." Il trouva bientôt son permis de voler, il fut bien heureux de constater que sa trombine y avait été accroché. Il resurgit de la boîte à gant, tendant le papier avec un air victorieux à la brunette : "Je m'excuse mademoiselle l'agent, j'ai oublié mes papiers à la base, je suis pilote de chasse, enfin, j'étais. Bref, longue histoire, on s'en balance. Ceci peut attester de mon identité ET du fait que je suis apte à conduire." Il marqua une pause, adressant un sourire à la jeune femme et attendant avec impatience qu'elle se rende compte de la supercherie. Voir la figure de la jeune femme se décomposer serait une spectacle grandiose, Maverick jubilait intérieurement. "Des avions, je sais mais écoutez mademoiselle, si je sais piloter un avion, c'est pas cette petite boîte de conserve qui va poser quelconque difficulté voyons. Le tableau de bord de mon avion est mille fois plus compliqué de celui de ma voiture." Une pelle donnez lui une pelle qu'il s'enterre, il allait réellement finir en prison l'ami. En plus, après avoir farfouillé dans ses papiers, il avait eu du mal à se redresser, il était même certain qu'Howard se taperait un mal de dos très vite. Il savait que cette voiture était trop petite pour lui, et ce n'était pas le futon d'une cellule de garde à vue qui arrangerait la chose.  


HRPG : Aussie = Australiens en anglais (je dis ça au cas où) Send me to jail for a while - Kiara 1822391426

_________________

    echoes of happiness

    YOU CAN NEVER REALLY KNOW WHAT GOES ON INSIDE SOMEONE ELSE'S HEART
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
+
Send me to jail for a while - Kiara Empty
MessageSujet: Re: Send me to jail for a while - Kiara   Send me to jail for a while - Kiara EmptyDim 8 Déc - 8:04




Send me to jail for a while

a strange meeting




Etant donné la tête de mule que j'avais en face de moi et celle que je suis, j'en déduis rapidement que nous en avions encore pour un petit bout de temps à négocier et m'appuyai donc contre la Fiat 500 qui lâcha un bruyant grincement sous mon poids. Eh ben dis donc, je sais pas depuis combien de temps il a cette vieille bagnole, mais tout ce que j'sais, c'est qu'il en a plus pour longtemps avec elle ! Comme toute réponse, il me fixe, riant légèrement. Je tiens son regard sans sourciller mais sans savoir que faire ni quoi dire face à un homme qui me rit au nez. Je n'avais encore jamais rencontré ce type de situation, et à vrai dire j'aurai espéré ne jamais tombé face à un homme aussi effronté que lui. Heureusement, il se reprit et me répondit l'air hautain, un sourcil arqué. « Sérieusement ? Vous voulez m'embarquer au poste juste parce que je vous ai vannée ? Que je sache, ce n'est pas proscrit pas vos lois, ni celles de mon pays d'ailleurs. » Ne te laisse pas faire, Kiara ! Il essaye de t'embobiner, c'est pas parce qu'il a quelques années, voir beaucoup de plus que toi, que tu dois te laisser marcher sur les pieds par son arrogance et son fichu accent anglais ! « D'ailleurs, je ne vous ai pas donné mes papiers, vous n'avez donc pas pu vérifier quoi que ce soit. DONC, vous n'avez rien contre moi. Donc, pour le moment, j'ai parfaitement le droit de refuser de sortir de mon véhicule. » Oh que si mon poulet, justement. Rien que le fait que tu te moques de moi sans gène, me suffirait pour t'envoyer illico au poste de police. De plus, il n'aurait jamais agi ainsi si il les avait, DONC il ne les a pas, raison de plus pour l'arrêter. Néanmoins, je ne répliquais pas et l'observais fouiller dans une boîte à gants, curieuse de voir ce qu'il allait me sortir. Je devrais sans doute e méfier, mais j'étais tellement amusée par ce drôle d'homme que j'en étais incapable.  « Z'inquiétez pas, je cherche pas mon calibre 38, je n'ai pas d'arme. Je cherche mes papiers. » A vrai dire, l'idée qu'il puisse chercher une telle chose ne m'avait même pas effleurer l'esprit. Reprends un peu de sérieux Kiara, n'oublie pas qui tu es et quel est ton rôle, me murmurait la voix de la raison. Mais je l'ignorais, pour une fois que les choses prenaient une drôle de tournure, je n'allais pas saboter une telle occasion pour m'amuser un peu ! De plus, bien que le monsieur avait un petit air de psychopathe, il n'avait pas l'air bien méchant. Mais bon, s'il continuait à me taper sur les nerfs, je ne me générais pas pour l'embarquer. Encore il avait de la chance d'être tombé sur moi car les autres, tous anciens du métier, devaient être bien lasses de ce genre de baratin. Soudainement, il se retourna vers moi, l'air victorieux. Cela pouvait paraître étrange, mais j'espérais au plus profond de moi-même que ce ne soit pas ses papiers, ça m'aurait bien gênée de le laisser partir comme ça, alors qu'on venait à peine de commencer notre "petit jeu".  « Je m'excuse mademoiselle l'agent, j'ai oublié mes papiers à la base, je suis pilote de chasse, enfin, j'étais. Bref, longue histoire, on s'en balance. Ceci peut attester de mon identité ET du fait que je suis apte à conduire. » Je lui prenais des mains les papiers qu'il me tendait et commençais par observer sa trombine, accompagné de cette air espiègle qui j'avais l'impression ne le quittait jamais. Je remarquais enfin que ce permis n'était en rien un permis de conduire un automobile, mais un avion ! Ah, carrément ! Et il croyait que j'allais avaler ça, sans me rendre compte de la supercherie et le laisser partir.. Nan, mais franchement !  « Des avions, je sais mais écoutez mademoiselle, si je sais piloter un avion, c'est pas cette petite boîte de conserve qui va poser quelconque difficulté voyons. Le tableau de bord de mon avion est mille fois plus compliqué de celui de ma voiture. » Et en plus, il en rajoute une couche ! Je rigolais d'un rire sarcastique et me penchais sur la fenêtre ouverte, croisais les bras sur le rebord de celle-ci et plantais mon regard dans le sien, avant de lâcher, l'air ironique. « Et vous croyez que vous allez me faire avaler ça ? Rappelez à qui vous avez à faire.. Allez, hop j'vous emmène que vous le vouliez ou non, on en a pas fini tous les deux. Et je pense que vous savez très bien la raison, ou plutôt les raisons pour laquelle je vous emmène, avez-vous besoin que j'vous les rappelle ? » Je faisais le tour de la voiture, ouvris la porte afin de le laisser sortir avant de faire une petite courbette, malicieuse.

 



love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Maverick Howard
OH ! TOI TU N'AS PAS ENCORE DE RANG !
BAISERS ÉCHANGÉS : 225
AVATAR : David Tennant
CRÉDIT : (C) Moriarty (avatar), (C) Broadsword (signature) tumblr (gif)
DC : Mia & Tyler
PSEUDO : Daily Planet (Marine)

Send me to jail for a while - Kiara Tumblr_m7jf001ykN1r5fie0
AGE : 27 y.o
SITUATION : Inglorious basterd, Darling.
PROFESSION : Pilote de chasse rétrogradé au statut de chef de piste, sinon emmerdeur public ça marche aussi.
TO DO LIST : Embêter MicMack (+) Aller toquer chez Liam (+) Faire tourner la fliquette en bourrique (+) Retrouver ou pas mon avion.
Voir le profil de l'utilisateur + + http://thunderlove.forumactif.org/t920-maverick-le-prince-charmant-darling-c-est-comme-le-pere-noel-tout-le-monde-y-croit-mais-personne-ne-l-a-jamais-vu-desole-mais-tu-vas-devoir-redescendre-sur-terre + http://thunderlove.forumactif.org/t931-maverick-i-m-collapsing-in-stellar-clouds-of-gas
Send me to jail for a while - Kiara Empty
MessageSujet: Re: Send me to jail for a while - Kiara   Send me to jail for a while - Kiara EmptySam 14 Déc - 7:21


Kiara & Maverick
Send me to jail for a while

Quelle feignasse celle-là, et tortionnaire de  bagnole qui plus est ! La pauvre et frêle Germaine, oui c’était le surnom que Maverick avait donné au pot de yaourt qui lui servait de voiture, avait sous le poids de l’agent poussé un gémissement de douleur. Bon d’accord, certains aurait simplement dit que la carrosserie avait grincé mais pour le pilote, c’était un véritable plainte de douleur. Non mais sérieusement, elle faisait quoi de sa journée la poulette à part embêter les citoyens en règle comme lui, lire des dossiers et remplir de la paperasse ? Howard ne voyait pas du tout ce qu’elle pouvait faire d’autre. L’envie de lui répliquer que sa bagnole n’était pas un comptoir et que Germaine méritait le respect que l’on devait aux anciens, car certes, Germaine la Fiat 500 était une vieille bagnole mais elle fonctionnait parfaitement bien, aux grincements sinistres près.  Le pire c’est que la fliquette recommença ! Quelques minutes plus tard, après que le brun lui aie sorti tout son baratin, elle l’avait observée et cachant à grand peine son amusement si bien que du fond de la boîte à gants Maverick pouvait sentir le regard chocolat de l’agent dans son dos et aurait pu parier qu’elle souriait tout en s’admonestant de ne rien laisser paraître. Pff, c’était tellement cliché comme réaction que cela ennuyait le pilote. Heureusement que l'écossais avait plus d'un tour dans son sac lorsqu'il s'agissait d'embêter son prochain. Comme il s'en doutait, la mine de la jeune femme lorsqu'elle avait compris qu'il cherchait à l'embobiner avait été priceless. Maverick avait alors laissé s'échappé un ricanement avant de se reprendre, arquant un sourcil en attendant la prochaine phase de la discussion, le fameux discours "sérieusement t'as osé croire que je m'y ferais prendre ? Nan mais t'es pas très fut' fut' mon pauvre". Bingo, ça n'y manqua pas, et quelques secondes après que le visage de l'agent de police aie passé les couleurs de l'arc en ciel et rit de manière tout à fait cynique, elle s'adressa à lui, ironique  : "Et vous croyez que vous allez me faire avaler ça ? Rappelez à qui vous avez à faire.. Allez, hop j'vous emmène que vous le vouliez ou non, on en a pas fini tous les deux. Et je pense que vous savez très bien la raison, ou plutôt les raisons pour laquelle je vous emmène, avez-vous besoin que j'vous les rappelle ? " Oh god, pourquoi fallait-il que ça tombe toujours sur lui. Par pitié, elle était pas un peu cruche ? Vous n'allez pas me faire avaler ça avait-elle dit. Il leva les yeux aux ciel, exaspéré par tant d'incompréhension, à croire qu'elle y mettait de la mauvaise volonté, et puis elle se gênait pas aux entournures non plus, elle était quoi agent à la circulation pas non plus grand manitou du commissariat de Gold Coast, même Mavrick l'aurait su. "D'abord, voulez vous bien vous redresser c'est mauvais pour votre dos et la carrosserie de ma voiture, vous comprenez, les vieilles dames faut en prendre soin et que je sache quand je l'ai achetée il n'y avait pas l'option accoudoir. De plus, ce serait vraiment dommage qu'un joli minois comme le votre entre en collision malencontreuse avec ma portière si je venais à sortir de mon véhicule. Bah si, justement, d'un point de vue totalement scientifique et technique, piloter un avion est plus compliqué qu'une voiture et son tableau de bord comporte bien plus de commandes qu'une voiture. Je me suis pas tapé des années d'études pour faire joli sur un CV je sais ce que je dis, merci. J'essaie de vous apprendre votre métier moi ? Non. Bon alors faites de même. Parlant de ça, vous avez été affectée à la circulation, alors soit vous ne devez pas avoir un rang très élevé ma pauvre soit alors vous avez merdé et dans ce cas, je compatis ma pauvre petite, je connais ça. Donc le 'n'oubliez pas à qui vous avez affaire' me paraît quelque peu exagéré. Pour terminer je peux voir votre plaque s'il vous plaît ? Simple précaution de ma part, you know ma mère m'a toujours dit de ne pas suivre des inconnues." Maverick avait débité son speech d'une traite, du ton le plus calme du monde et le tout arborant une sourire franc, comme une pure incarnation du flegme et de la classe britannique. Il en fallait bien plus à notre ami pour se dégonfler et perdre son calme. Et puis il aimait bien ce petit jeu qui ne faisait que commencer. Promis quand elle lui aurait montré sa plaque il le suivrait au commissariat. Avec joie et bonne volonté même, le pilote n'avait rien d'autre à faire de la soirée et si la brune était de permanence ce soir là, il lui ferait une joie de lui remémorer chaque droit qu'une personne en garde à vue possède. Un petit rafraîchissement de mémoire ne faisait de mal à personne après tout, et malheureusement pour elle Maverick avait grandi entouré par le milieu de la justice, son père étant avocat, le jeune homme en savait pas mal sur le sujet, mais lui ne se permettrait pas d'enseigner à la policière son job. Ensuite peut être qu'il serait sage, peut être je dis bien, peut être. Il reprit quelques instant plus tard, indiquant à la jeune femme que ça ne faisait que commencer : "Effectivement, cela ne fait que commencer, mademoiselle l'agent. Oui je veux bien, d'ailleurs n'est-ce pas obligatoire de m'indiquer les raisons de ma mise en examen ?" il adressa une fois de plus un sourire à la jeune femme, ce même sourire qui contaminait les yeux d'Howard d'une espièglerie non dissimulée. Maverick était véritablement fier de son coup et s'amusait même beaucoup, et la soirée ne faisait que commencer. Et pour appuyer ses pensées, la policière ouvrit la portière, attendant que cette bourrique de Maverick en sorte.  

_________________

    echoes of happiness

    YOU CAN NEVER REALLY KNOW WHAT GOES ON INSIDE SOMEONE ELSE'S HEART
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
+
Send me to jail for a while - Kiara Empty
MessageSujet: Re: Send me to jail for a while - Kiara   Send me to jail for a while - Kiara Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Send me to jail for a while - Kiara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THUNDER LOVE V 2.0 :: Police Station.-